« Ce n’est pas l’internet des données mobiles qui a assassiné » les jeunes (Guy Marius Sagna)

Le président sénégalais, Macky Sall, a pris la décision de reporter les élections présidentielles initialement prévues pour le 25 février 2024, en abrogeant le décret qui convoquait le corps électoral. Suite à cette action, l’Assemblée nationale a voté une loi fixant la nouvelle date du scrutin au 15 décembre. Cette décision a conduit à des manifestations à travers le pays, poussant le gouvernement à couper l’accès à l’Internet mobile sur l’ensemble du territoire national ce mardi, une mesure déjà appliquée la semaine précédente lors d’autres manifestations.

Dans ce contexte de tensions, Guy Marius Sagna, figure de l’opposition et membre de la coalition Diomaye président, a exprimé son mécontentement sur sa page Facebook en réagissant vivement aux actions du gouvernement : “Ce n’est pas l’internet des données mobiles qui a assassiné Modou Guéye, Alpha Tounkara et Landing Camara. Ils ont été tués par le régime du putschiste Macky Sall. Donc, ce n’est pas l’internet des données mobiles qu’il faut arrêter. Il faut arrêter Macky qui a fait un coup d’État constitutionnel et qui veut plonger le Sénégal dans le chaos avec un coup d’État militaire”, a-t-il déclaré.

2 COMMENTAIRES
  • NDIAYE

    Sagna a appelé à l’insurrection, il doit être arrêté !

    • Kader Mbaye

      Il est protégé par son immunité parlementaire. 🍏🍏🍏🍎🍎🍎🍉🍉🍉

Publiez un commentaire