PUBLICITÉ

Ce jeune a fait 2 mois et 20 jours à vélo, du Nigéria à Medina Baye (vidéo)

Ce jeune disciple de Cheikh Ibrahim Niasse dit Baye a fait ce qu’aucun talibé n’a jamais fait. Par amour pour son guide spirituel, il a fait le voyage du Nigéria à Médina Baye, à vélo.  Il a fait 2 mois 20 jours durant son trajet.

Nigéria, Sénégal, à vélo

Cheikh Ibrahima Niasse, dit Baye compte des millions de disciples au Nigéria. Sa naissance y  même célébrée chaque année. Pour l’édition 2019 de cet événement religieux, un grand rassemblement a eu lieu au stade régional de l’Etat du Kano.

A l’origine de ses relations

Les relations entre Baye Niasse et Nigéria ont débuté en 1937 lorsqu’il a effectué son premier voyage à la Mecque. Durant ce pèlerinage, il a rencontré l’émir de Kano, Abdoulahi Bayero qui renouvelle son affiliation à la Tijaniyya auprès de lui et l’invite à Kano. Il y obtient l’adhésion de la majorité des oulémas de la Tijaniyya qui, dès la fin de la Seconde Guerre mondiale se font les moteurs de l’expansion de son mouvement dans toute l’Afrique de l’Ouest.

Expansion de la tarikha Tijaniyya

En 1946 que Cheikh Ibrahima Niasse fit un bref séjour au Nigéria et y éleva au rang de muqaddam l’Emir et ses 40 ministres dont Malam Jibirma, Malam Atiku, Malam Tidjâni Uthman, Malam Sani Kafanga, Abdallahi Salga et Uthman Khalan Sawi. Ce geste galvanisa les disciples nigérians et le mouvement né en 1937 commença à s’amplifier.

Des millions de disciples

Quand, en 1953, disparut l’Emir, son fils et successeur Muhammad Sanusi (1900-1963), devint le porte-flambeau du mouvement qu’il renforça par le recrutement de milliers de disciples. Déjà en 1956, au Nigéria, 15 millions de fidèles se réclamaient de l’obédience d’El Hadj Ibrahima NIASS. Aujourd’hui, de par le monde, ils sont quelque 100 millions à travers la planète.

Medina Baye Nigéria
whatsapp 9403
Annonces

(9) commentaires

Cheikh Seck

Thieye baye niass

Deug

Eskeuyyy noppou dallo tina…

Mariam

Merci baye, rien ne vaut ton amour

Abdoulaye Diallo

La tidianiya est la meilleure chose de ce monde et on la pratique sans bruit

Baba 99

Tidjaanisme yoo, mouridisme yoo, il se mêle beaucoup de culte de la personnalité dans ces phénomènes se proclamant chacun  » meilleure chose de ce monde ». Pendant ce temps-là deukk bi moungui deelou ganaw. A quoi servent ces  » milleures choses du monde » ? Pas effocaces ici-bas en tout cas, Peut-être dans l »au-dela ? Na niou deukk si doudee yaakar.

Oryo

Salam!
Nous cherchons tous à être de bon talibés de mon homonyme »cheikh ahmet tidiane » mais nous devons faire trés attention au fanatisme.
Le principes de la tarikha ne different en rien de celles de la charia et de la sunna..
Donc il nous faut rechercher cette équilibre voulu pour vivre en paix et en securité.
La tarikha avec sa noble mission n’a pas besoin de ça.
Ces genres de choses ne font qu’aggraver notre santé alors qu’étant jeune l’islam a besoin de nous plus que la tarikha.
Il faut que nous la pratiquons avec modération pour retrouver l’équilibre voulu par » khoutbul makhtum »
C’est mon humble avis
La Connaissance,la piété,l’humilité,le travail, la discipline,le respect,le patriotisme,la maitrise de soi, le soufisme sont autant de qualité qui pourraient nousaaa servir plus dans la vie.
Quand j vois ce qui se passe c’est comme s’il s’agissait du voyez moi et mon homonyme l’a toujours refusé.
Attention: Nous pouvons nous investir sur tous les plans sans être fanatique.
 »Affaire diayanté leu ci li sougniou magg gni dane dokhalé. »
Salam

Baye Niass Ndao

ماشاءاللہ بای نیاس

Ibrahima Thiam

JALOUSIE QUAND TU NOUS TIENS!

Bari Diam

Baye mo fa diar si batine. Thiey Baye!!!!!

Publier un commentaire