CAN 2015 – Elimination du Sénégal : Alain Giresse juste un bouc émissaire

CAN 2015 –  Elimination du Sénégal : Alain Giresse juste un bouc émissaire

Et de 2. La Guinée Équatoriale ne réussit vraiment pas au Sénégal ! Pour la deuxième fois l’expédtion a été malheureuse pour les Lions de la Teranga. Une victoire devant le Ghana (2-1), Un nul devant les Bafana-Bafana (1-1) et une défaite devant l’Algérie (2-0) pour la dernière journée du groupe C fait sortir les Lions du tournoi. L’espoir de tout un peu s’écroule comme château de cartes. Les férus de foot vont insulter le sélectionneur, Alain Giresse. Beaucoup ont même commencé à le critiquer depuis la deuxième sortie des Lions face à l’Afrique du sud. Giresse, le pauvre va être le bouc émissaire de cette déconvenue. Il va être jeté en pâture par la Fédération sénégalaise de football. En matière de communication, il faut toujours un bouc émissaire. Personne ne va défendre l’entraineur. Pourtant les sénégalais sont habitués à ce scénario. Alain Giresse n’est pas le premier selectionneur à réaliser cette contre performance. On l’a vécu avec Guy stéphane, avec Kasperckzak. On l’a encore vu avec Amara Traoré. A Tamalé en 2008; Kasperckzack qui coachait l’équipe du Sénégal avait dit aprés une élimination prématurée que « cette équipe là du Sénégal n’a pas d’âme ». Il faut que l’on s’arrête et lire de façon lucide cette élimination du Sénégal. Le coaching de Giresse n’est pas certes exempt de reproches, mais l’équipe depuis le début de ce tournoi n’a pas été rassurante. Elle a montré des faiblesses, des fébrilités au niveau de la défense. Mais devant l’euphorie des victoires, les sénégalais n’ont pas voulu voir ces petites erreurs.

De grâce, laissons les querelles de fontaine. Oublions cette défaite. Essayons de bâtir une équipe compétitive. L’Algérie n’est pas une petite équipe, c’est le numéro en Afrique.

Maintenant, il est temps qu’on fasse confiance aux compétences locales. Beaucoup d’anciens joueurs, notamment ceux de la belle épopée de 2002 sont là. Travaillons à les impliquer dans la gestion de l’équipe nationale. Mais surtout, nous devons être plus patriotes. Bannissons la corruption, le copinage et le clientélisme au sein de notre football. Alain Giresse n’est pas le seul maux qui gangrène notre football. Le ver est dans le fruit. Le problème dans notre se trouve en nous. Giresse n’est qu’un bouc émissaire. Le véritable responsabel c’est nous. Assumons-le.

Mortalla Diop

 

6 COMMENTAIRES
  • Moubarack

    il faut que la fédé saute

  • sénégalais

    Les dirigeants amateurs du foot sénégalais doivent démissionner de même que le nul giresse qui n’a jamais rien prouvé en afrique.Il faut se dire la vérité et savoir qu’on a de jeunes joueurs qui n’ont rien prouvé sur le plan international.Notre problème demeure dans la gestion au niveau management et sportif.Comment des amateurs comme gaston ,amadou,augustin senghor peuvent faire progresser cette équipe:ils ne connaissent pas le haut niveau comme l’avait dit Elhadj DIOUF LE MEILLEUR.Ces joueurs manquent d’engagement,de hargne et de volonté dans ce qu’ils font,ils ne méritent pas le titre de gaindé mais plutôt mousse.Giresse DEGAGE,il n’arrive pas à aligner un onze type,son contrat c’était objectif demi-finale .ALIOU CISSE EST LE BON CHOIX.

  • KAANI

    Ces français , Charlots et/ Charlie,ne nous apporteront jamais RIEN . Nous ne devons nous en prendre qu’à nous mêmes .

  • ftd

    cest triste tjrs les mms resultats en CAN …en plus sommes nous les plus grandes gueules de l AFRIQUE

  • Dj

    Pour le bien ou pour le mal, c est maintenant qu il faut encourager vos joueurs.
    Je suis un Algérien et je vous assure que vous avez une très bonne équipe.

    Dans le foot souvent en perds un match mais if ne faut surtout pas casse une belle équipe qui na besoin qu un peut de réglage.

    Bonne chance pour le future foot Senegalais

  • ndouckoumane

    moi j’ai toujours pensé que l ‘équipe n’allait pas gagné le foot c un tout il ne faut pas pensé que c le fait d’avoir de bon joueur qui fait qu’on va gagné giresse n’est qu’un bouc émissaire mais les joueurs n’ont pas jouer avec l’âme même si on n’avait les meilleurs joueurs du monde au Sénégal on n’allait pas passer il faut voire le travail que kasperzack est entrain de réussir au mali avec des joueurs qui sont sortis de nul part mais qui adhère au projet de jeu de l’entraineur et pourtant il a claqué la porte en pleine phase finale et en partant il avait dit que cette équipe n’a pas d’âme en plus les journalistes anciens joueurs et les entraineurs ne laissent pas les entraineurs travaillaient tranquillement giresse a fait jouer hier le 11 de départ que tout le monde voulait avec un 4-4-2 et pourtant sa na pas marcher de grâce les joueurs qui viennent n’ont qu’à savoir le drapeau national est sacré. Prenons l’exemple de DjilaboJi d’après les infos après le match contre l’Afrique du sud il s’en est pris au l’entraineur et dans les vestiaires et pourtant c giresse qui l’a convoqué en sélection et qui a fait de lui un titulaire c de l’indiscipline jamais il n’allait avoir ce comportement en club il y a plusieurs manière d’être en désaccord avec l’entraineur pourquoi ne pas le trouver dans sa chambre et lui demander des explications
    Excusez d’avoir été si long mais il y a quelqu’un qui m’a dit que pour voire le Sénégal arriver à gagner une CAN il faut avoir une très très longue vie c’est pour dire que s’est pas pour demain

Publiez un commentaire