Campagne électorale: L’importante décision de Thierno Alassane Sall

Thierno Alassane Sall maintient son plan. Il ne compte pas reculer après la décision hier samedi du président Macky Sall d’abroger le décret convoquant le corps électoral. Le Candidat à la présidentielle de 2024 annonce qu’il va battre campagne et ce à partir de ce dimanche.

« Je lance ma campagne électorale demain, à Dakar, avec les candidats qui ont choisi de défendre la Constitution », a-t-il posté sur son compte X visité par Senego.

Le député donne ainsi rendez-vous au Pont Saint-Lazare, sur la VDN, à partir de 15 heures.

7 COMMENTAIRES
  • Kamando

    Tu es si peu politique et tellement haineux que tu as créé tout ce chaos et offert à Macky l’occasion de nous emmerder encore. Alors qu’il ne lui restait plus que 3 semaines.

    • Ben Diouf

      Donc, Kamado, pour ne pas donner « l’occasion » à Macky de…,il ne faut pas se demander si la Constitution est respectée ou pas? Il faut fermer les yeux sur les dérives et le non respect des règles constitutionnelles ?? Mon ami vous rendez vous juste compte que ce que vous demandez et soutenez est ce que je peux appeler une Justice ou une démocratie … informelle ? En somme, les règles, le lois, doivent être appliquées selon « ce que vous en pensez ou selon que les personnes que vous supportez vont en bénéficier ou pas ou que qu’ils portent préjudice à vos adversaires ou ceux que vous n’aimez pas? Ne doit on juste pas appliquer ce que disent les textes les lois, les règles,qu’il nous soit favorable ou défavorable ????Allons,allons, sortons de ce prisme dans lequel Macky Sall nous enfermé de plus en plus. Malgré les misères qu’il nous cause, restons lucidement démocrates,sinon c’est Macky qui aura sinistrement gagné.

  • Mc Carthy

    Le kon tu as aidMacky dans ses bêtises alors que u n as aucun base politique

  • Gadiog

    C est toi qui a créé tous ces problèmes et qui a amené le Sénégal dans cette situation qui arrangé le pouvoir dagua sokhorer Karim Wade teh dousa morome

  • Talla

    Le report est fait.
    Donc ce sera un précédent dangereux, car le même président va encourager et financer des gens qui ont une double et même triple nationalité à déposer leur dossier de candidature au CC. Une fois les résultats provisoires sortis, il va demander à d’autres de déposer des recours. Et il va reporter encore les élections. Comme ça, il pourra rester encore jusqu’à 2035.
    Que les parjures soient emprisonnés et les candidats qui ont respectés les critères aux élections le 25 février 2024.

  • SYLLA

    LA BIEREMA WAXON TFM MACKI DAMA FAYE POUR MAKOY WAXAL MOM LAFIE GIES WAYE LIMOUY DHIM DIAX DIAXAN DI SAWLA TA DERATIE NOUP DOU MOY MBAKOUM BOROM

  • Mamadou

    Thierno, li lep yako indi

Publiez un commentaire