PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Business d’or : Boushri Sall reconstitue le deal avec Taïb (vidéo)

Quelques semaines après sa sortie de la prison de Rebeuss, où il était contraint par corps, Taïb Socé a été rappelé en souvenir d’un passé très récent. L’ex partie civile, en la personne de l’Imam Boushri Sall, revient en détails sur ce business portant sur 30 kilogrammes d’or et qui avait mal tourné pour le prêcheur du Groupe futurs médias. (Vidéo)

L’affaire Taïb Socé expliquée dans les moindres détails par Boushri Sall, un imam sénégalais établi à Dubai. Membre de la famille de Cheikh Abass Sall à Louga, il avait fait link entre  le prêcheur Taïb Socé, un de ses amis arabes qui voulait acheter de l’or.

Le patron Yerimpost, le journaliste Cheikh Yérim Seck est parti à Dubaï à la rencontre de imam Sall qui explique, dans un entretien vidéo diffusé sur le blog YerimPost, comment lui et son ami qui ont quitté Dubaï pour acheter de l’or, ont été trimbalés entre Dakar et Banjul, avant de se rendre compte finalement qu’ils ont été les victimes d’une supercherie qui a valu à Taïb Socé une condamnation à la prison de Rebeuss, et une contrainte par corps suite, en dépit d’une grâce présidentielle, négociée par son patron de ministre d’alors, Youssou Ndour.

Taïb et Cie encaissent 111 millions de Cfa payés, l’or jamais livré…

Les faits se sont passés vers mars-avril 2010. Sollicité par l’imam pour savoir comment se procurer de l’or au Sénégal, Taïb Socé, après réflexion, propose ses services. Il téléphone à imam Sall pour l’informer qu’il détient 245 kilogrammes d’or avec des papiers en règle. Seulement, l’Arabe qui a été victime d’escroquerie sur de l’or, par le passé, dit n’avoir besoin que de 30 kilogrammes seulement et par conséquent, ne pourra procéder au paiement qu’une fois l’or convoyé à Dubaï.

Taïb Socé finit par convaincre son « client » Sall et son ami de sauter dans le premier avion à destination de Dakar pour examiner eux-mêmes la qualité de la marchandise. Et c’est le nommé Cheikh Tidiane Diakhaté, acolyte de Taïb, qui va prendre de l’or chez Ousmane Conté, fils de Lassana Conté en Guinée.

Un deal « exporté » en Gambie

Sur les 110 kilogrammes demandés au départ, le marché entre Socé, Cheikh Tidiane Diakhaté et Moussa Touré d’une part, imam Sall et l’Arabe d’autre part, portera finalement sur 30 kilogrammes d’or. La marchandise sera exhibée devant l’acheteur, puis reprise le temps des formalités chez un transitaire, en territoire gambien.

À Dakar, Boushri Sall et son ami arabe s’acquitteront, en liquide, du paiement des 15 kilogrammes pour près de 111 millions 500 mille francs Cfa. Mais, il leur fallait se rendre en Gambie afin de pouvoir convoyer l’or sur Dubaï, puisque la marchandise ne pouvait être convoyée par avion depuis Dakar, faute de papiers en règle. De l’or dont ils ne verront jamais la couleur…

 

 

 

 

Business Or
Annonces

(5) commentaires

Babacar

Non yerim seck ( NAFEK. BOU BON LA

Jeff

doyna war

Domoda

Yerim wakhal thie violebii mo gueen

Baba 99

Le sujet en l’occurrence n’est pas Yerim. Donc vous faites un hors sujet. Et puis la justice a déjà tranché. Elle a statué sur la responsabilité de chaque partie. Donc pas de foralité.

Dignité

IL FAUT BIEN S INFORMET AVANT D INFORMER TU NE NOUS APPORTES RIEN DE CLAIR.

Publier un commentaire