Burkina : La cérémonie de signature de la charte de la transition prévue aujourd’hui

Burkina : La cérémonie de signature de la charte de la transition prévue aujourd’hui

Les autorités religieuses et traditionnelles constituent l’un des trois groupes, avec l’opposition et la société civile, à avoir participé face à l’armée aux négociations qui ont abouti jeudi soir à l’adoption de la charte de la transition.

Des tractations sont en cours pour déterminer l’identité du futur chef de la transition prévu dans la charte, sorte de constitution de la période d’un an qui doit déboucher sur des élections.

Armée et civils doivent donner les noms des personnalités qu’ils soutiennent. Un collège de 23 membres, dans lequel les civils sont majoritaires, doit ensuite désigner le nouveau président parmi ces différents candidats, ont expliqué des sources proches du dossier à l’AFP.

Deux membres de l’opposition s’étaient montrés résolument optimistes vendredi, espérant la désignation du président de la transition « d’ici lundi ».

L’Union africaine avait lancé un ultimatum le 3 novembre au Burkina Faso, qui devait valider sous quinzaine ses institutions de transition et se choisir un président intérimaire. Ce délai expire lundi.

Le chef de la transition ne pourra être issu d’un parti politique. Il ne pourra pas non plus participer à l’élection présidentielle prévue d’ici novembre 2015.

roh-jf/jlb

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire