Boun Dionne justifie sa participation au dialogue mais appelle Macky Sall à fixer la date de l’élection

La Coalition DIONNE 2024, représenté par Mahammed Boun Abdallah Dionne à l’élection présidentielle de 2024, a publié un communiqué ce jour pour expliquer sa position vis-à-vis du dialogue national en cours.

Opposition à l’interruption du processus électoral

La coalition réaffirme son opposition à toute interruption du processus électoral, soulignant que la publication par le Conseil constitutionnel de la liste des 19 candidats rend caduque cette option. Elle rappelle également que le principe du « droit acquis » lié à la sécurité juridique et à la non-rétroactivité des actes administratifs s’oppose à une reprise du processus.

Désaccord sur le report de l’élection

La Coalition DIONNE 2024 rappelle son désaccord initial sur le principe du report de l’élection présidentielle. Cependant, elle reconnaît la nécessité de clarifier les accusations de corruption dans le processus électoral afin de garantir la sincérité du vote.

Rappel du pouvoir du Président de la République

La coalition souligne que la fixation de la date de l’élection est un pouvoir réglementaire relevant du seul Président de la République, qui peut la fixer par décret. Conformément à la décision du Conseil constitutionnel, elle appelle le Président à fixer la date du scrutin dans les meilleurs délais.

Participation au dialogue pour sauver le consensus

La Coalition DIONNE 2024 justifie sa participation au dialogue national par la gravité de la situation et la rupture du consensus politique et social. Elle affirme sa volonté de trouver, dans le respect du droit et des principes démocratiques, une solution pour assurer le passage de témoin à la tête de l’Etat dans la paix et la réconciliation nationale.

26 COMMENTAIRES
  • Fadilou

    Mai boulenn fate ni bonne dione bouton macky sall la moko fi wakhone mome todioul fenn interse wougnou

    • Mbind M

      Dionne est un homme d’Etat. Pas un populiste. Dou tothie fenn. Tabakh mo ko takh dioug di na tabakh fepp bou sobè Yala

      • Massamba

        BOUNE n’a pas le choix, il survit ou meurt avec ce régime, ce systeme.

        Il espère remplacer AMADOU BA, surtout que DIAO et Aly ngouye ont rejoint l’opposition.

        C’est normal que BOUNE soit au palais.

        • Alpha

          Vous n’avez rien compris mais le temps est le meilleur juge

        • JOJO

          Vous êtes dans des analyses émotionnelles. Ce pays a besoin de se retrouver et mon avis est qu’il faut accompagner Macky pour une bonne sortie. Le jour où le CC a annulé son décret tout le monde était content et le lendemain nous nous reveillions pour constater qu’il n’y avait rien de nouveau. Arretez les réactions enfantines et soyons concret.

        • Bravo

          Les arguments avancés sont limpides et équilibré. Ajouter le désordre constitutionnel à la tension, c’est courir le risque de mettre le feu au pays. Si on est contre, comme Dionne, il faut aller le dire au PR les yeux dans les yeux. Un leader prend l’initiative dans le sens de l’intérêt général et, au pire, assume même le risque de l’impopularité. C’est par sa capacité d’être en avance sur son temps qu’il mérite le nom de Leader (to lead). Bravo.

        • Popson

          C’est un homme d’Etat l’un des rares de cette vingtaine de candidats

        • Djidjak

          Dionne peut surprendre. Si Sonko est finalement candidat Sonko va probablement gagner en l’absence de Macky. Mais si Sonko n’est pas là moi jene peux confier ce pays à un garçon comme Diomaye.

    • DJP

      Dionne propose un mandat. 1 seul. Son projet c’est contre Massamba ou Mademba. Mais pour le Sénégal. Il réaffirme partout sa fidélité à Macky Sall pour le travail et le bilan accomplis. En même temps dit fermement son opposition à la continuité et prône une rupture par la réforme. Une réforme qui s’appuie sur les acquis de Senghor (une nation, un Etat, une administration, une armée, solides) de Diouf (démocratie multipartie consensuelle), de Wade (diversification des partenaires, parité) et de Macky Sall (Emergence, infrastructure de standard international). A partir de ces acquis, il décline son projet de réformes fortes pour une industrialisation, la professionnalisation des activités, une société de métiers, de Know-how, une appropriation de nos ressources etc… Si le Sénégal a de la chance il sera élu

    • Amadou

      Je suis contre l’attitude de 16. On est le 25 février. Ceux qui disaient élections par force n’ont pas eu raison. S’il y avait élection aujourd’hui, ce serait une catastrophe pour la paix et la stabilité du pays. Tout a été fait avec amateurisme depuis le dépôt des cautions en passant par le parrainage. L’affaire Karim Wade, c’était le comble, car le CC pouvait jouer son rôle de régulateur en respectant l’esprit de la loi. Pourquoi le CC avait permis aux sénégalais de voter avec des récépissés. Il avait aussi validé des listes incomplètes de Benno et de Yewwi lors des dernières législatives. Le CC n’avait pas respecté la loi, mais avait usé de son rôle de régulateur. Donc, quand il avait constaté que Karim n’était plus français, il devait accepter sa candidature. C’est ça la vérité si on reste dans cette même logique de recherche de la stabilité et de la paix. Le PDS a joué un rôle primordial dans ce pays et n’a pas appelé à la violence depuis 12 ans d’injustice subie. Le CC est conscient que Karim et Khalifa ont été injustement écartés des dernières élections du seul fait de la volonté de la majorité à l’Assemblée nationale qui est allée voter une loi pour imposer un statut d’électeur au candidat. Autrement dit, Benno avait changé les règles du jeu en plein match. Le CC en statuant, devait tenir compte de tout cela pour réguler. Sinon, on peut valablement penser qu’il y a des lobbies pour écarter Karim et le PDS. Par peur, par haine, par vengeance, je ne sais pas. Mais Karim et le PDS ont trop subi d’injustice depuis 12 ans et je crois bien que Macky en est conscient et chacun sera seul dans sa tombe.

      • NDjoborin

        Lii mo takh nit yi di wakh PDS=Parti des Doungourous du Sénégal. Vraiment yen ay nit gen. Karim mom dé tok Qatar félinkoulay espèces de al topé gen nekk fi di nou souler ak karim karim

    • Démocratie

      Toute la coalition Gueum Sa Bopp derrière le leader Bougane . Plaident pour des Élections libres , transparentes et inclusives . Cependant le mot d’ordre reste le même battre campagne avec une opposition unie , solide et stratège . Seule issue pour éradiquer ce régime marionnette et déloyale avec ce Système politique pourri qu’il prône .

    • Congrates***

      This man Mahammed Boun Abdallah Dionne is currently by far the most gifted Senegalese statesman.

  • Pape

    Traitre réékk.
    Si Macky reste jusqu’au 10 mars sans fixer de date pour élections, il commet haute trahison. Il devra être traduit devant la justice. Les gens qui arrêtent les citoyens sont des nervis, et non des FDS.

  • Namyr

    Yarou daf baakh si kilifeu. Dall aussi. bagne nek fi di woté khekh rek. Dionne daa nek surprise élections yi.

  • Mycha

    Pourquoi les gens ils répondent pas sur les idées, les arguments… Quel niveau de certains mon Dieu

  • anonyme

    Oui oui oui au dialogue ça fait partie de notre culture. Attention chers nous serons sous peu un pays petrolier et gazier. Nous avons tous vu les degats que ces ressources on fait dans beaucoup de pays. Notre pays risque la destabilisation. Attention attention attention attention attention attention chers compatriotes.

  • McNum

    Il faut féliciter le PM Dionne. La surenchère populiste est une honte pour une classe politique qui se croit au temps de la Sierra Neveda. Imaginer un instant le magnifique concert unanime de désapprobation qu’auraient donné tous ces candidats, chefs de parti, ténors de la société civile disant au PR leur opposition? Dommage, vous ne savez même pas profiter des espaces de libertés et d’expression qu’offre la démocratie. Le populisme fait bcp de mal à notre pays. Des gens comme Dionne font du bien au projet de démocratie apaisée que nous souhaitons à notre pays.

  • hiklo

    boune tu est aperiste nos fatigues pas cest vous dans vous lapr dialogue un dialogue mort née merci au 16 candidat qui ont boycotté macky se retrouve seul

  • Omaha

    Pas d’émotions ou d’état d’âme!
    Dionne a contribué de manière significative au développement du Sénégal, le PSE c’est lui, et sa réputation pour son style de leadership, sa vision stratégique de développement. Sa connaissance spécifique de la marche de la nation et de la mission de fonction publique font de lui et de loin le meilleur profil pour ces joutes électorales.

  • Amine

    Tourondo Rassouloullahi SWS pour Présider le Sénégal ndaw lou rafett té am yakar.

  • Mory

    Le concepteur du PSE C’est Dionne kone sou né da beug dem plus loin nou war ko gueum ke mounako.

  • Yumma

    Directeur Afrique de l’Organisation des Nations-Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) bou len doyoul mom nane len sét wat sen affaire

  • Marry

    Savoir raison gardée. Bravo Monsieur Dionne. Tu es contre la décision de Macky et tu vas le lui dire. Merci pour ton courage.

  • Omre

    Boune sa bounou ndeye

  • Warakh

    Les hommes d’Etat anciens PM se comportent pas comme des politiciens populistes:

Publiez un commentaire