Boubacar Boris Diop:  » Dire qu’il est impossible d’enseigner les sciences dans les langues nationales est une dimension de l’apport intellectuel de Cheikh Anta Diop »

Boubacar Boris Diop, Professeur de philosophie, journaliste et écrivain, a défendu lors d’un entretien paru sur le Monde.fr, les langues nationales. Il milite pour l’apprentissage des sciences en langue wolof.

Annonces

Interpellé sur le fait qu’il serait ‘’impossible d’enseigner les sciences dans les langues nationales, faute de vocabulaire scientifique adéquat…’’, Boubacar Boris Diop, estime que ‘’c’est l’objection la plus fréquente’’ à ce sujet.

Pour lui, ’c’est un stéréotype raciste que reprennent certains intellectuels africains prompts à se rouler dans la fange. Ce sont les humains qui forgent les mots, et tous les termes scientifiques, dans quelque langue que ce soit, ont été fabriqués’’.

C’est selon lui, une dimension de l’apport intellectuel de celui qui a traduit en 1954, dans Nations nègres et Culture, des concepts scientifiques et une synthèse par Paul Painlevé de la théorie de la relativité généralisée d’Einstein’’.

Annonces

(2) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Good

Enseignez nos enfants en wolof !!!
Nous pouvons faire passer le message facilement !!!

Publier un commentaire