Bénin : Nouveau projet de loi pour accorder la nationalité à des Afro-descendants, une initiative visant à réparer les séquelles de l’esclavage

Bénin : Nouveau projet de loi pour accorder la nationalité à des Afro-descendants, une initiative visant à réparer les séquelles de l’esclavage

Le gouvernement béninois a présenté un projet de loi le 8 mai dernier lors d’un Conseil de ministres, visant à faciliter l’acquisition de la nationalité béninoise pour les Afro-descendants. Cette mesure cible les descendants de victimes de la traite négrière jusqu’au XIXe siècle, cherchant à établir un lien officiel avec leurs ancêtres africains.

Les individus éligibles devront prouver leur ascendance africaine subsaharienne, déportée hors du continent dans le cadre de l’esclavage, à travers des documents officiels, des témoignages authentifiés ou des tests ADN. Une fois la demande acceptée, ils recevront un passeport béninois valable trois ans, suivi par un certificat de nationalité définitif après un séjour obligatoire au Bénin.

Malgré l’interdiction de voter ou de travailler dans la fonction publique pour ces nouveaux citoyens, le gouvernement béninois espère ainsi panser les ‘blessures profondes’ laissées par l’esclavage. Le Bénin, marqué par la traite négrière, garde des traces de ce passé, notamment à Ouidah avec ‘la Route des esclaves’ et ‘la Porte du Non-Retour’, maintenant des lieux de mémoire et d’attraction touristique.

1 COMMENTAIRE
  • Bah

    L’Afrique mère aimes tous ses enfants, elle n’est pas silencieuse à leurs malheurs. Gloire à elle 🤲🏾🤲🏾🤲🏾🤲🏾

Publiez un commentaire