PUBLICITÉ

Basket – AS Douanes: L’annulation de la saison, la BAL, les recrutements, Demba Seck dit tout

Le président de l’AS Douanes se livre à la presse sportive. Demba Seck, qui était l’invité de l’ANPS, est revenu sur plusieurs points concernant notamment son club mais aussi le Basketball sénégalais. De l’annulation de la saison aux mesures d’accompagnement réclamées par les clubs en passant par la Basketball Africa League (BAL), mais aussi les recrutements de l’As Douanes, le 1er vice-président de la Fédération Sénégalaise de Basketball (Fsbb) dit tout. 

Président quelles sont les conséquences pour votre club suite à l’annulation de la saison ?

Nous sommes arrivés à l’arrêt des compétitions suite à la pandémie de Covid-19 qui sévit partout dans le monde. Nous sommes à l’écoute des autorités sanitaires qui donnent les comportements à adopter pour endiguer la pandémie. Tout le monde est impacté aujourd’hui et c’est la raison pour laquelle je dis souvent que les associations peuvent être considérées comme des PME. Car, nous recrutons, nous payons des salaires et assurons le fonctionnement d’une organisation. Nous avons aussi investi beaucoup d’argent, de moyens matériels pour répondre présent lors des finales nationales championnat et coupe du Sénégal. Il s’avère que nous sommes arrivés a l’arrêt des compétitions et nous sommes impactés. Nous comprenons aisément que la santé n’a pas de prix. La préservation de l’intégrité physique des athlètes prime sur tout. Nous lançons un appel à tous pour que nous puissions endiguer la propagation du virus.

Des clubs réclament des mesures d’accompagnement. Quelle est votre position à l’As Douanes ?
A l’instar de tous les clubs du Sénégal, l’AS Douanes voudrait être accompagnée au regard des investissements que nous avons effectués. Nous avons consenti beaucoup d’efforts, de moyens financiers, matériels et sur le plan médical aussi. Nous étions engagés dans une compétition qui demandait le recrutement de joueurs professionnels venant de l’extérieur. Cela exigeait un certain nombre de conditions et répondre aux obligations pour rendre notre équipe compétitive sur le plan local. Nous avons investi ces moyens et nous n’avons pas pu continuer le championnat à cause de la pandémie. Ce sont des moyens qui ne pourront pas être remboursés. Quand on parle au niveau de l’AS Douanes, nous parlons des titres glanés à la fin de saison sportive. Par rapport à la Fédération, nous sommes disposés de pouvoir être accompagnés sur le plan financier et matériel. En tant que premier vice-président de la FSBB, le basket n’est pas nanti et nous attendons de la FIBA des moyens additionnels pour accompagner les clubs. S’il y a des moyens d’accompagnement, nous serons entièrement preneurs. Il ne s’agit pas simplement de parler de finances, mais il faut voir dans quelles conditions les clubs pourraient conserver leurs joueurs, recrutés lors de la saison 2019-2020. Les clubs ont investi de fortes sommes d’argent et il faudrait les appuyer dans ce sens. Nous sommes disposés au niveau de la Fédération de trouver avec les clubs la meilleure solution.

Quelles sont les toutes dernières nouvelles au sujet de la BAL ?
Par rapport à la BAL, le Sénégal état prêt à abriter la première phase des compétitions qui devait se tenir du 13 au 15 mars. L’AS Douanes devait jouer deux matches à Dakar. Tout le matériel est déjà à Dakar, je peux citer les ballons, les équipements sportifs et autres moyens audiovisuels. C’est dire que nous sommes prêts pour la compétition. Nous sommes en communication avec les organisateurs c’est-à-dire le Directeur des opérations, Lamine Savané. Il y a un suivi depuis les Etats-Unis pour l’accompagnement et voir ce qu’il y a lieu de faire. Il faut prier pour que la chaîne de contamination soit endiguée et les frontières ouvertes pour qu’on puisse choisir la date appropriée pour le démarrage de la compétition. Certains disent que la compétition pourrait être abritée par une ou deux villes, mais nous souhaitons que la première phase puisse se dérouler à Dakar pour mettre toutes les chances de notre côté. Nous allons jouer devant notre public et c’est l’occasion de remercier tout le monde. Il y avait un élan de solidarité, des sportifs, des clubs de basket et de la presse autour de l’AS Douanes pour qu’elle puisse jouer les premiers rôles dans ces joutes.

Parlons des finances de la section… Une idée du budget président…?
Vous conviendrez avec moi que ne je pourrais pas divulguer le budget de la section de basket. Je peux juste dire que c’est une manne financière mise à la disposition de la section de basket comme à l’image du football. Cela dans le but de permettre aux clubs de jouer les premiers rôles sur le plan national et continental. Pour nous, il faut un accompagnement sur le plan financier pour pouvoir avoir les meilleurs joueurs. Tout ce fait en coordination avec les besoins exprimés par le staff technique, dirigé par Mamadou Guèye « Pabi ». Le budget est établi en fonction du programme de recrutement et nous le présentons au président délégué qui a le dernier mot. Il met tout en œuvre pour que l’équipe soit dans des conditions optimales de performance. C’est ce qui anime tout l’encadrement technique et les joueurs. Nous faisons tout pour avoir les meilleurs joueurs et les mettre dans un bon niveau de salaire. Il ne faut pas aussi que nous prenions les joueurs pour leur payer un salaire misérable. Nous sommes conscients et nous savons qu’ils doivent être à l’abri du besoin. Par conséquent, il est fondamental que nous réservons à nos joueurs un traitement salarial digne. L’être humain doit être digne de ce qu’il reçoit. C’est dans cette perspective que l’AS Douanes comprend la situation de ses athlètes et de son staff technique pour les accorder le meilleur traitement salarial. Nous ne disons pas que nous avons les meilleurs salaires, mais nous faisons beaucoup d’efforts depuis notre arrivée à la tête de la section pour que tout le monde s’y retrouve. C’est très important, car si les joueurs sont dans de bonnes conditions, nous pouvons prétendre à des titres. Et nous avons eu des résultats probants ces dernières saisons. Le budget de cette saison était colossal, car nous devions jouer la BAL. Cela répond aux expressions des besoins faits par le coach dans le cadre du recrutement de joueurs professionnels, afin de présenter une équipe digne du nom et défendre les couleurs du Sénégal. Il fallait prendre plusieurs choses en charge : l’hébergement, la restauration, le transport, les assurances, entre autres poches de dépense. C’est une importante somme d’argent qui a été injectée pour mettre l’équipe dans de meilleures conditions.

Allez-vous conserver votre effectif ? Qu’en est-il des étrangers qui devaient renforcer dans le cadre de la BAL ?

Le souhait c’est de conserver notre effectif et cette décision revient au coach. A l’AS Douanes, nous faisons confiance à l’encadrement technique qui devrait choisir les joueurs à conserver ou à libérer. C’est lui (Mamadou Guèye) le maître d’orchestre. Il sait le joueur performant et qui entre dans son projet. Notre projet est de toujours remporter des titres et nous ne nous cachons pas. Ce n’est pas faute de modestie, mais nous investissons beaucoup et cela nécessite des titres pour davantage motiver les autorités douanières à nous accompagner sur le plan financier. Nous allons tout faire pour pouvoir conserver les joueurs en fonction des besoins du coach. Concernant les joueurs étrangers, il y avait un Sénégalais, deux Américains, nous étions en discussion avec un Nigérian et Sud-soudanais. Nous avons aussi recruté un joueur nigérian qui est dans la NBA Academy à Saly. Les Américains sont rentrés et nous sommes toujours en contact avec eux. Nous réfléchissons aussi sur les possibilités à renforcer l’équipe.

Objectifs de l’AS Douanes pour la BAL ?
Les objectifs sont clairement définis par les autorités et c’est de faire une participation honorable. Cela fait longtemps que nous n’avons pas pris part à une telle compétition. C’est pour vous dire que nous avons une ambition de bien représenter le Sénégal, au regard de son palmarès sur le plan continental, sans oublier le comportement de notre discipline à l’échelle mondiale. Il est important pour nous de pouvoir s’aligner sur la même longueur d’ondes que les équipes nationales, afin de montrer que nous avons de bons clubs et que nos joueurs locaux sont capables de faire que certains des autres pays. C’est une concurrence qui est là. Nous faisons peur à tous les clubs qui prennent part à la BAL. Ils regardent les clubs sénégalais à l’image des équipes nationales avec ses stars hommes et dames. L’objectif c’est de jouer les play-offs et si nous pouvons atteindre les Finals Four, nous n’allons pas nous en priver.

Est-ce que l’AS Douanes pourrait conserver son coach qui est courtisé par des équipes étrangères ?
C’est l’objectif recherché et nous avons un projet socio-professionnel. L’objectif est de voir nos athlètes et techniciens d’être recrutés par les meilleurs clubs européens ou américains. Ce qui est fondamental et ce rapport de confiance entre nous et l’encadrement technique. Nous ne faisons pas de souci par rapport à ce qui se fait. Le coach (Pabi Guèye) est adjoint en sélection masculine A, meilleur coach du Sénégal depuis 2016. Je pense que c’est normal qu’il soit courtisé. Il reste à savoir si le coach est intéressé par ce projet. Il y a un rapport de confiance entre nous deux. Nous échangeons sur tout et je sais qu’il a d’ambitieux projets pour l’AS Douanes. Je sais qu’il est avec nous et nous ne souhaiterons par le voir monnayer son talent ailleurs. Avec la BAL, il y a plusieurs possibilités qui s’offrent à lui et pourquoi pas aller dans une franchise NBA pour continuer sa progression. C’est tout le mal que je lui souhaite.

23
Annonces

(3) commentaires

  • Ama

    Championnat bou deh bi guene di thiow 😂😂😂😂

  • Yuri

    Demba, un gars très bien, un Djolof Djolof tres courtois et fier de ses origines, on s’est connu a la Fac? English Departement.J’étatsi impressionné par son amour pour le Basket, je cois même qu’il était arbitre. Courage Dembiss et bonne continuation.

  • Laye

    le federation dois penser a sortir sous les escalier avant tous

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • Makhtar cissé 4:30 - 09/07/2020 Ressources naturelles: “Que fait encore Makhtar Cissé à la tête de notre pétrole ?”, M. L. Diallo
  • téléchargement 2:14 - 09/07/2020 Pierre Goudiaby Atépa: “Je continuerai sans peur aucune ,mais également sans reproche aucun”
  • Conseil_des_Ministres-visioconference-1er_Avril_2020_03-1280×720 1:10 - 09/07/2020 Relance de l’économie nationale: Macky Sall accélère ses ministres
  • Mamadou Lamine Diallo (1) 0:17 - 09/07/2020 Industrialisation: “Les ministres chargés de l’économie de Macky ont peur de débattre”, M. L. Diallo