Brouillon auto - Un homme tenant une pancarte - Relations publiques

Barth : « Le président Macky Sall pouvait plaider s’être trompé de bonne foi ou avoir été abusé en… »

« C‘est bien Monsieur Macky Sall qui a ordonné à l’inspection générale d’Etat d’aller enquêter dans le dossier PETRO TIM« . Ce sont là les propos de Barthélémy Dias, en conférence de presse, ce jeudi, à la librairie Harmattan. Le maire de Sacré-cœur Mermoz a dit sa part de vérité concernant les décrets signés par le président Macky Sall et le scandale impliquant son frère.

Annonces

« Deuxièmement, il a signé le décret en sachant que l’Etat du Sénégal était en contentieux avec Tulow Oil sur ces deux blocs (…) en sachant aussi que son frère cadet, Monsieur Aliou Sall était le principale courtier que Petro Tim Limited avait engagé pour négocier, en son nom  dans cette affaire« , a rappelé le khalifiste.

Et quant à la transmission du rapport de mission de l’IGE au président de la République, il estime que  « cela n’est plus contestable, puisque le rapport se trouve dans les réseaux sociaux, le président Macky Sall a signé les décrets portant approbation des conventions de recherche et de partage de production d’hydrocarbures entre PETROSEN et PETRO TIM LIMITED des blocs de Cayar Offshore et de Saint Louis Offshore« .

« Plus grave encore« , poursuit Dias-fils, « le président de la République, Monsieur Macky Sall a signé ce décret en violation des dispositions du code pétrolier sur la base d’un rapport de présentation de ces décrets établis par le ministre chargé de l’énergie de l’époque, comportant de fausses énonciations sur les capacités financières et techniques de PETRO TIM LIMITED« .

A cet effet, il invite à « décortiquer l’article 08 du code pétrolier, qui interdit à l’Etat du Sénégal de discuter en matière d’hydrocarbures avec des Juniors. L’Etat du Sénégal ne peut discuter qu’avec des Majors qui sont au nombre de sept (7). Et l’Etat du Sénégal les connait. Je rappelle que PETRO TIM Limited ne fait pas partie de ces Majors… »

Et malgré toutes ces « irrégularités« , Barth estime que « le président Macky Sall pouvait plaider s’être trompé de bonne foi ou avoir été abusé en signant ce décret, a refusé, une fois de plus… de revenir sur sa décision, et pourtant il en avait le pouvoir« , en faisant annuler ces conventions de recherche et de partage de productions d’hydrocarbures entre PETROSEN et Petro Tim Limited, « comme l’avaient recommandé les conclusions du rapport de l’IGE qui lui étaient personnellement destiné à lui, chef de l’Etat…« 

Annonces

(4) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
Samba

Maintenant si ce la demande de sacrifier nos vies pour retrouver notre dignité et se faire respecter par les nations qui nous traitent de bamboula et de corrompu à cause d’une bande corrompu il faut qu’on se sépare de MAki Sall et sa famille et ses collaborateurs qui continu de pillé le Sénégal pour dit stop

    Solution

    Rendez-vous demain à la Place de l’Obélisque à 15h . Pour une marche de protestation avec toutes les forces vives de la Nation . Car avec Gueum Sa Bopp les priorités reste les mêmes . Défendre et faire respecter les intérêts du Peuple sénégalais .

Malick Diallo

Francement.cest.derniers.ont.troper.tous.le.monde.en.voulant.trop.gagner.on.risque.de.tous.perdre

zal

On se croit deja membre de l’ OPEP.

Publier un commentaire