Bachir Diawara arrêté après une suspension de séance…?

Bachir Diawara arrêté après une suspension de séance…?

Pour avoir fait le signe de la victoire et dit «Karim président», la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a arrêté, hier, Mohamed El Bachir Diawara, ancien chef de Cabinet de Karim Wade.

Ces propos, nous dit-on, ont été prononcés après une suspension de séance.

Malgré tout, le président de la Cour, Henry Grégoire Diop a évoqué pour sa part «de trouble de l’audience», avant de lui décerner un mandat de dépôt. Il sera jugé aujourd’hui à la reprise de l’audience.

Mais à en croire le gendarme qui l’a interpellé, le jeune libéral a tenu des propos de défiance envers les forces de l’ordre.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire