PUBLICITÉ

Au Zimbabwe, alors que la situation reste floue, Robert Mugabe apparaît en public

Au Zimbabwe, nouveau coup de théâtre ce vendredi matin. Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l’armée, mercredi. Il s’est rendu à une cérémonie de remise de diplômes universitaires à Harare. Et alors qu’on le croyait en résidence surveillée, il est apparu libre.

C’est une véritable surprise. Le chef de l’Etat Robert Mugabe s’est rendu, ce matin, à une réception organisée par l’université Zimbabwe Open à Harare. Il le fait chaque année, pour remettre un diplôme de fin d’étude aux étudiants qui terminent leur cycle. Et ce matin, personne ne s’attendait à ce qu’il soit présent. Il était vêtu d’une robe universitaire jaune, d’une toge bleue et d’une coiffe assortie. Cela ressemble à un véritable coup de communication.

En effet, avec cette visite, Robert Mugabe montre qu’il est libre qu’il est toujours le chef de l’Etat et qu’il est toujours aux manettes. Côté militaires, qui affirment depuis le début que ce n’est pas un coup d’Etat, le message est clair. « Vous voyez le chef de l’Etat est libre, nous n’avons pas suspendu la Constitution. Nous sommes en discussion, en négociation ».

Annonces

Un commentaire

  • Guisset

    Encore un sénile qui voulait passer le flambeau non pas à son fils,mais à sa femme.si on dit que ,le diamant le pétrole sont des biens du diable,on a oublié le pouvoir.A défaut de élections ce sont les militaires qui seront là solution.

Publier un commentaire