Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Attaques de Conakry sur Dakar : L’opposant Bah Oury et “Sonko-Président” en Guinée condamnent

Selon nos confrères de  “Guineenews”, les propos du président de la République, Alpha Condé, accusant Dakar d’être à la base de “tous les complots contre la Guinée”, tenus dimanche à Tormélin, défraient la chronique dans la cité. Joint hier, lundi, par ” Guineenews “, l’opposant Bah Oury, leader du parti UDRG, a trouvé regrettable cette déclaration présidentielle.

Bah Oury démonte ” le complot”…

“Il y a longtemps que tous les complots déclarés en Guinée n’étaient pas fondés. Au-delà, nous avons besoin de connaître la véritable histoire de ce pays pour distinguer le bon grain de l’ivraie. Il y a eu beaucoup de choses qui ont été dites. Beaucoup de nos compatriotes ont souffert des tensions politiques ou des situations complotistes qui ont fait que des femmes et des hommes ont été emprisonnés et d’autres ont été pendus ou tués “ a rappelé l’opposant guinéen Bah Oury. “ Ce serait intéressant de faire œuvre utile en faisant parler les archives, en encourageant les historiens à aller chercher à connaître la vraie histoire. Ce serait un grand service rendu aux deux pays que sont le Sénégal et la Guinée ” a-t-il expliqué.

… Et plaide pour la réouverture des frontières

” En d’autres termes, c’est une justification a posteriori de la fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Guinée, d’une part, et entre la Guinée et la Guinée-Bissau d’autre part. Beaucoup de personnes et non des moindres insistent sur la nécessité de la réouverture des frontières parce que cela a un impact extrêmement préjudiciable à l’économie de notre pays et nos populations respectives”, a ajouté l’opposant guinéen Bah Oury, leader du parti UDRG, pour déplorer et condamner les propos peu diplomatiques du président Condé faisant allusion au Sénégal de Macky Sall.

Sonko Président condamne Condé

En dehors des opposants guinéens, les partisans d’Ousmane Sonko ou ” Sonko-Président” en Guinée ont aussi déploré les propos d’Alpha Condé. Malgré la guerre politique entre Macky Sall et Ousmane Sonko, les militants de Pastef restent et demeurent toujours républicains pour défendre leur patrie. Selon le site guinéen, Magatte Mbodj, ressortissant sénégalais et, par ailleurs, représentant de la coalition “Sonko Président” “en Guinée lors de la dernière élection présidentielle sénégalaise, s’est dit  surpris et attristé par les déclarations d’Alpha Condé. “Il ne devait même pas tomber dans ce genre de déclarations. Ce n’est même pas bon pour un chef de cabinet à plus forte raison un chef de l’Etat…”, a regretté notre compatriote.

” J’ai une vision assez lucide des relations entre nos deux pays et de la spécificité de la considération de M. Alpha Condé. Franchement, ce sont des déclarations qui me gênent et que je trouve sans fondement, d’autant plus que je viens du Sénégal, il n’y a pas dix jours. Je suis assez perplexe parce que lorsqu’on connaît l’importance du nombre de Guinéens vivant au Sénégal, près de quatre millions (…), je suis un homme de paix, je suis également un patriote africain et je prône la fraternité entre les pays “ a déclaré Magatte Mbodj qui vit à Conakry.

“Nous ne sommes pas en situation d’hostilité ou d’adversité avec la Guinée. Je ne vois pas une certaine adversité entre le gouvernement sénégalais et celui de la Guinée (…)”  a-t-il estimé avant d’ajouter : “Je connais aussi les réalités du Sénégal. Franchement, on n’a pas besoin de ça. Je ne vois pas aujourd’hui un responsable sénégalais que tu peux interroger ou un Guinéen qui va abonder dans ce sens (…)”, a déploré Magatte Mbodj de Pastef-Guinée.

302 Whatsapp
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    15:01 - 15/04/2021

    Entre Salah et Mané, Alain Shearer pense que “l’un ne veut pas que l’autre marque…”

    Whatsapp
    13:57 - 15/04/2021

    Ligue 2: Santy Ngom et Caen se séparent à l’amiable

    Whatsapp
    13:40 - 15/04/2021

    Wari SA : Des travailleurs licenciés coursent leurs droits

    Whatsapp
    13:21 - 15/04/2021

    Trafic de faux médicaments : “Un crime aux effets désastreux”, Me Massokhna Kane

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp