Atepa sur la libération de Sonko, le président : « m’a dit oui, ce serait normal qu’il soit libéré, mais… »

Pierre Goudiaby, l’homme d’affaires sénégalais, a joué le rôle de facilitateur entre Ousmane Sonko et le président de la République du Sénégal, dans le but de favoriser le dialogue entre ces figures politiques. Selon Goudiaby, sa démarche vise la recherche de la paix, soulignant l’importance de l’unité et du dialogue en temps de difficultés. Il a rencontré Sonko en prison, où ce dernier lui a fait part de ses conditions de détention, comparativement à celles de Diomaye, et a exprimé son désir d’amélioration des conditions carcérales.

Goudiaby a conseillé au président de commencer l’apaisement par la presse, en particulier en rétablissant le signal de Walf TV, ce qui a été fait rapidement. Cette action avait pour but de démontrer l’engagement du président envers l’apaisement. Il a également arrangé une rencontre potentielle entre Sonko et le président, pour encourager un dialogue direct.

Sonko a conditionné sa participation au dialogue à la libération des « prisonniers politiques », mettant de côté son propre cas pour se concentrer sur celui de ses compagnons de parti. Goudiaby a rapporté cette condition au président, et des libérations ont suivi, dans l’espoir que Sonko serait lui-même libéré pour faciliter un dialogue constructif.

Goudiaby a aussi abordé la question des élections avec le président, mettant en lumière l’urgence de regagner la confiance du peuple par la tenue d’élections anticipées, malgré les procédures et les décisions du Conseil constitutionnel qui complexifient la situation.

Senego vous propose de découvrir une partie du passage de l’architecte Pierre Goudiaby Atepa sur SenTv dans l’émission « Tribune ».

« J’ai vu qu’il était bien traité, comme on peut l’être dans une prison. Il a été mis à l’aise : il a sa chambre, son salon, sa télévision, ce qui est déjà très bien. Il s’est un peu plaint du sort de Diomaye, qui n’est pas dans les mêmes conditions. D’ailleurs, en boutade, il me dit : « Comment veux-tu qu’un futur président potentiel soit dans ces conditions-là ? » Sinon, ça s’est bien passé. Je l’ai vu deux fois.« 

« Je dois d’abord clarifier une chose : sachez que toute ma démarche est guidée par la recherche de la paix. Nous sommes des frères, des pères, des grands frères, comme des mères. En fin de compte, nous sommes une famille. Spécialement s’il y a des difficultés entre nous, il faut que des personnes comme nous, qui avons un certain âge – par exemple, moi qui en ai 77 – notre rôle n’est pas de chercher à envenimer la situation, mais plutôt de chercher à faire en sorte que les choses aillent dans le bon sens.« 

« Et quand il m’a appelé pour me dire qu’il est à la recherche d’apaisement, je lui ai dit que, Monsieur le Président, si vous voulez apaiser les cœurs, vous devez commencer par la presse. Le signal de Walf TV qui a été coupé n’est pas normal. Je parle en mon nom ; personne ne m’a demandé de vous le dire, mais je vous prie de rétablir le signal. Cela montre que vous êtes dans une logique d’apaisement. Séance tenante, j’ai appelé Cheikh Niass. Ensuite, je lui ai demandé que, s’il le souhaitait, je pouvais le faire rencontrer le président afin qu’ils discutent. Ensuite, j’ai fait remarquer au président que c’est ainsi que je veux mon Sénégal : que les gens se rencontrent et se parlent. Ça, c’était le premier signal.« 

« Le deuxième signal, quand j’ai vu Monsieur Sonko, il m’a dit : « Écoute, je veux bien, mais il faut des gages. Parce que, d’abord, moi je suis dans un parti. Il faut que je discute avec les gens de mon parti pour que nous voyions quelle attitude prendre. Mais d’abord, dites au président qu’il faut qu’il libère les gens qui n’ont pratiquement rien fait, ce qu’on appelle ‘les prisonniers politiques' ». Je lui ai dit oui, je crois que c’est possible. « Et de vous, qu’en est-il ? » Il me dit : « Moi, je ne suis pas important. Ce qui est important, c’est les autres. » J’ai dit : « Oui, les autres sont importants, mais toi aussi, tu es important. » Ensuite, il dit : « Ça, on verra après, mais qu’il libère d’abord les autres. » Et j’ai été rendre compte à qui de droit, et voilà, après, on a commencé à libérer les gens. Et j’espère que lui-même sera libéré bientôt. Je l’espère, en tout cas, parce qu’on ne peut pas appeler à un dialogue et dialoguer avec des gens emprisonnés. Ça n’a pas de sens. Donc, voilà où nous en sommes.« 

« On s’est regardé dans les yeux, comme dirait l’autre, il m’a dit oui, ce serait normal qu’il soit libéré, mais il y a des procédures. Et je crois savoir que ce qui avait amené le président suggérer le mois de décembre pour des élections, c’était, effectivement, je crois – je ne suis pas dans sa tête, c’était pour vider les procédures qui pourraient éventuellement faire inclure tout le monde dans le processus. Mais malheureusement, j’ai dit au président : « Monsieur le Président, vous savez, les gens n’attendront pas jusqu’au mois de décembre. Ce n’est pas possible. Soyons réalistes. Je comprends qu’il faille prendre le temps de régler les problèmes, qu’on ne soit pas dans la précipitation. Je le comprends. Mais comprenez que, avec tout ce qui s’est passé, la confiance n’est pas là. Il faudrait qu’au plus vite, nous puissions aller vers des élections. » Ensuite, il est revenu, il me semble, sur les 10 mois. Il ne l’a pas dit, mais j’ai senti que, oui, il était prêt, après 1, 2, ou 3 mois max, à voir comment on pourrait organiser des élections. Mais entre-temps, bien sûr, la décision du Conseil constitutionnel est tombée, et maintenant, on est obligé de voir comment gérer cette situation, qui est hautement compliquée. Elle est très difficile et très compliquée.« 

Dans l’émission suivie par Senego, Pierre Goudiaby Atepa a annoncé la fin de son rôle en tant que facilitateur dans le contexte politique sénégalais. Selon ses déclarations, il estime avoir accompli ce qu’il devait faire et annonce son départ dès le jeudi 22 février. Goudiaby laisse désormais aux politiciens la responsabilité de prendre les mesures nécessaires pour continuer le processus qu’il a initié.

27 COMMENTAIRES
  • Thiey

    Y a quand même des malades qui disent toujours qu’il n’y a aps de négociations

    • Wathie

      Macky Sall est le maître du jeu. Sonko kham neu lan mo ko neub jante bi temps yi yeup. Dofoul. On a vu ses femmes supplier Marième Faye Sall. Waw leggi nak gayi ils disent que non patati patata… Nit nit leu dong.

    • awdi

      C’est cela que tu appelles NEGOCIATIONS?

      Ce rapport de ATEPA, montre encore fois la grandeur de l’homme SONKO.

       » libere tout le monde d’abord, parce que c’est des  » prisonniers politiques. Améliore les conditions carcérales de Diomaye notre candidat. Laisse moi échanger avec mes camarades de partie (implicitement l’annulation de la radiation), et ce n’est qu’apres, qu’une décision sera prise, si nous dialoguons »

      Quand je pense aux chefs de Partie, comme le système nous l’a enseignés (Diouf, Wade, Niass, macky, Pape diop, Idi, Khalifa etc..), je vois la grandeur de l’homme SONKO, sa dignité et son respect de son prochain.

      le genre de dirigeants, que l’ Afrique, dans sa quette d’un avenir radieux pour ses enfants, a besoin.

      • Awni awna awneulé

        Tu as raison mon gars. Négocier wou nou. Dane done safouwanté rek. Sett nou Macky togué Palais ndakh dé rerr ba paré dem mermoz wala dé dieul dioganal palais rek. Après tam Macky yoné ko frotté ak karité nguir ndig bi. Wakhone na sakh Atépa bouy séti Sonko mou yobalé ben masseuse mais Atépa mo ni ko « non Président lolou dé nirou gnaweul quoi » après Prési niko bon kon karité bi doy na.

    • Démocratie

      Toute la coalition Gueum Sa Bopp derrière le leader Bougane . Plaident pour des Élections libres , transparentes et inclusives . Cependant le mot d’ordre reste le même ; battre campagne avec une opposition unie , solide et stratège . Car étant la seule issue pour éradiquer ce Système politique pourri et ce régime marionnette et déloyale qui le prône .

    • gorgui

      Le dialogue des copains. Drôle de dialogue des courtisans syndicats..et des ouailles du Mackmâton, percida, doral rek 🤣

  • diouf

    Vous voyez la dimension de l’homme SONKO il pense à son ami et frère DIOMAYE aux autres detenus.L’homme est digne et intègre .Il ne sortira pas de prison tant que tous ces élements ne seront pas liberés .La grande question qu’il faut se poser c’est est ce que nous sommes dans un état serieux .DOIT on pour pacifier l’espace publique liberer des gens qu’on a accusé de terroriste ;de wahabiste;de rebelles;de commandos ;de forces occultes, de forces spéciales ;de troubles à l’ordre public; d’atteinte à la sureté de l’etat de participation à une manifestions interdite.MACKY sait que ces faucons l’ont foutu dans la merdre et il cherche une porte de sortie et parle de reconcialiation nationale .Tout sauf amnestie vous avez joué avec les feux vous allez vous brulez les mains.Qui reigne par les armes mourira par les armes

    • Miya

      Rigolo va! Attend que les autres intermédiaires parlent… Y aura des surprises.

    • MissilePatriote

      Bane dimension? En 2019 on le suppliait. Tay nak mom moy gnaane Macky mou bayi tel et tel. So guissoul renversement de situation bi t’as de sérieux problèmes wala bauk nékowone patriote 2021 bi kilifeu yeup di wone sarakhou Sonko pour mou dimbali lène rew mi dal. Je comprends qu’il négocie c’est humain. Mais nak nékhoul. Macky est fort.

      • Moussa

        Qui a le pouvoir parmi les deux?

      • Moussa

        Qui a le pouvoir parmi les deux ?
        La honte ne tue plus !

  • Diof

    Il ne tiens pas la parole. Chaque fois qu’il est en difficulté il cherche à dialoguer, dès qu’il se sent en force il oublie touts ses promesses !
    Mais il lui reste, quelques semaines de quoi il veut dialoguer ?
    Être amnistié avec les siens ou avec toute son équipe ?

  • Diopndiaga

    le president Macky sall rk mofi nèk Comme president bou mana yor sènègal limou dèff sènègal bène president mossou kofi dèff liguèyalna sènègal

  • Expastef

    Sonko a perdu la partie. Tant mieux pour Diomaye

  • Daouda

    D’après ce que j’ai compris sonko est fatigué et c’est lui qui est demandeur de la négociation 😂😂😂

    • reponsedaouda

      daouda le texte est écrit en Français. tu es le seul a ne pas avoir lu et compris que c le president qui a appelé atepa et sollicité ses services
      ya pas plus cretin malhonnete que toi

  • Domada

    Les jeunes, vous avez vu la tournure ? Après vous avoir menti et manipulé jusqu’à faire tuer plus de 70 jeunes depuis mars 2021, sonko a envoyé discrètement Atepa et Alioune auprès du président Macky Sall pour négocier afin que l’état lui pardonne😂. On vous l’a toujours dit, koussi dé yaye perte niou fatéla, malheureusement. kougnou si emprisonné aussi yaye perte. Pour sonko, vos vies ne valent rien, il ne vise que ses intérêts personnels. Vous ne verrez jamais les enfants de sonko dans vos manifestations de merde. Ils sont en train de préparer leur avenir dans de très bonnes écoles au Sénégal, en Europe ou aux USA, pendant que vous vous faites tuer dans la rue comme des mouches. Réfléchissez un peu😂. Allez préparer votre avenir et refusez d’être l’agneau du sacrifice de ces politiciens qui vous manipulent et vous sacrifient. Wa salam

    • Ibra

      sawway nopaloul, le répondeur nioune Sonko rek laniouy topp

  • Daouda sene

    Sonko supplie Macky Sall !
    Il n’en peut plus !
    C’est le renversement de situation de 2021.
    Macky Sall contrôle le jeu politique.
    C’est ça la vérité

  • Sénégalais

    Ex pastef Bougn fi neikei president, boy boy fi pleurnicher après naann deukk bi dokhoul dinagn ko daurr daurr you metti nak

  • tex

    ON PEUT DIRE CE QU’ON VEUT MAIS LE SEUL MAITRE DU JEU ACTUELLEMENT EST OUSMANE SONKO.
    MACKY SALL SE REND COMPTE QUE DES ELECTIONS SANS SONKO N’ONT PAS DE SENS ET IL PREFERE SONKO PRESIDENT PLUTOT QUE DIOMAYE.
    SONKO S’EN FOUT DE SA PROPRE PERSONNE, TOUT CE QUI L’INTERESSE CE SONT SES COMPAGNONS DE GALERE ET LES JEUNES PATRIOTES EN PRISON.
    IL EST TETU ET IL NE SORTIRA PAS DE PRISON TANT QUE LES JEUNES ET DIOMAYE NE SERONT PAS LIBERES.
    SI PROS N’ETAIT PAS IMPORTANT IL NE SERAIT PAS AUSSI BIEN TRAITE EN PRISON.
    MACKY SAIT QU’IL NE PEUT PAS ARRETER LA MER AVEC SES BRAS ET QUE TOT OU TARD SONKO SERA PRESIDENT MEME SI C’EST EN 2029 DONC IL LE TRAITE DEJA COMME UN PRESIDENT EN PRISON, EN ESPERANT QUE LUI AUSSI SERA BIEN TRAITE LORSQUE DIOMAYE LE METTRA EN PRISON.
    MACKY A CONSTRUIT CE BATIMENT OU EST LOGE SONKO, EXPRES POUR HISSEIN HABRE ET MACKY SERA LE 3 EME A Y VIVRE APRES LA LIBERATION DE SONKO.

    • Con-text

      Très comique. Comme khamoo lou khew da ko kham ba la mou yag

  • Gaidy Seck

    Franchement, moi, je ne vois pas de problème, dans ce qui est rapporté, encore moins de compromissions. Qui n’a pas dit que les prisonniers politiques doivent être libérés ?
    Utiliser les moyens de l’état pour combattre tes adversaires politiques, toute personne dépourvue de vergogne et de dignité, peut le faire.

  • Gonzo

    Atepa cherchera à tout prix pour récupérer son investissement sonko ou diomaye président on est foutu vous ne vous rendez pas compte sonko est emprisonné pour ses actes avant la décision du conseil au même titre que diomaye faites attention à qui nous devons confier le pays macky n’a pas négocier avec sonko c’est vraiment à l’envers macky ressaisi toi et au fond le Sénégal n’a pas trop confiance à sonko pour ceux qui savent ce que dire gouverner un pays avec nos enjeux futurs.
    Macky laisse nous une personne fiable et responsable sinon on regrettera et le pays sera saborder et devenir une anarchie à tout sens
    Macky ATTENTION !!!

  • Salimata

    Président bou alioune tine ak atépa nek sa tuteur sa promoteur sa mentor sa sauveur doyou ma.

  • Khel ak Khalate

    Bilahi walahi Sonko moye gorre deukkk. Voila un homme digne. « Les autres d’abord moi je ne suis pas important » . Ndeysane, nitt bou bakh rekk moye defff li.

  • DIOUF ABDOULAYE

    Voilà un GRAND MONSIEUR à qui le SÉNÉGAL doit un GRAND MERCI pour tout ce qu’il fait pour la paix et la stabilité du Pays alors qu’il a tout pour vivre tranquille !
    Que DIEU TOUT PUISSANT lui accorde longue VIE et SANTE .

Publiez un commentaire