Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Atelier UMS du 25 mars : “Bonne nouvelle si et seulement si…”, Imam Kanté

L’Union des magistrats sénégalais (UMS) organise le 25 mars 2021 à Dakar, un atelier portant entre autres, sur l’adoption de réformes indispensables au renforcement, à l’indépendance et à la crédibilité de la justice. Une bonne nouvelle selon l’imam de la mosquée du Point-E Amadou Makhtar Kanté qui pose des conditions.

Texte in extenso 

Bonne nouvelle si et seulement si…
Plein succès à l’UMS qui annonce un atelier pour le 25 mars sur l’indépendance et la crédibilité de la justice. Je ne doute pas des préconisations pertinentes qui sortiront de la réflexion de ces professionnels du secteur. L’enjeu majeur sera l’accueil qui sera réservé aux propositions et autres recommandations qui seront faites à l’actuel exécutif et aux politiques de tous bords.

Société civile

C’est aussi que la société civile aura un rôle crucial à jouer aux fins d’une adoption de réformes appropriées pour réconcilier le peuple avec l’institution chargée d’administrer la justice en son nom. La justice est trop sérieuse pour être laissée aux seuls politiques qui de temps à autre choisissent les intérêts de pouvoir à son détriment. Seule une justice indépendante, crédible et fiable, peut garantir et faire respecter les droits de tous les citoyens.

Justice

Quand l’institution judiciaire n’est pas suffisamment solide pour rendre les services attendus d’elle comme il sied, révolte et chaos ne sont pas loin. D’où la pédagogie de la prévention du chaos à laquelle nous invite le Coran : : “Et évitez une calamité qui ne touchera pas que les injustes”. On en tire que là où il y a justice et équité, il y a islam : “Certes, Dieu vous commande de restituer les dépôts aux ayant-droits et quand vous jugez entre les gens de le faire en toute justice” ; “Certes, Dieu commande la justice et la bienfaisance”; “Ô Dawoud, Nous avons fait de toi un calife sur terre, alors juge entre les gens en toute vérité et ne suis pas tes passions…”

Doyen Ahmadou Makhtar Mbow, Respect

Hommages bien mérités au Doyen Ahmadou Makhtar Mbow. Personne n’en disconviendra. En ces temps de crise de valeurs, de repères et de modèles, et j’ajouterai d’exemplarité, la jeunesse africaine peut largement s’inspirer de la biographie de ce sénégalais qui a fait tellement de choses qui l’honorent, honorent l’Afrique et le monde.
Il s’agit donc non pas de copier ou de mimer sa trajectoire et son cursus propres, mais de s’en inspirer pour le meilleur. Rester fidèle aux luttes du Doyen Ahmadou Makhtar Mbow, c’est en comprendre l’esprit et les poursuivre en toute intelligence avec les moyens dont nous disposons mais aussi que nous devons chercher ainsi que notre temporalité et contexte propres qui n’était pas les siens. Respect.

Les dames, attention à perdre le respect dû

Au vu et au su de ce qui ce qui est en cours relativement à ce dossier politico-judiciaire, un des risque est que de plus en plus de gens de bonne foi soient de moins en moins sensibles à de vraies souffrances issues de vraies violences faites aux femmes et aux filles. Attention !
Wa Salam
 

34 Whatsapp
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    0:07 - 09/05/2021

    Rivalité avec Macky Sall : Les mises en garde de Mbaye Ndiaye à Amadou Ba

    Whatsapp
    23:49 - 08/05/2021

    Académie de Kaffrine : 1.000 élèves sans extraits de naissance

    Whatsapp
    23:07 - 08/05/2021

    Retour en images sur les universités des cadres de Pastef

    Whatsapp
    22:57 - 08/05/2021

    Jérusalem: Les soldats de l’entité sioniste tirent sur des palestiniens en pleine prière (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp