Assemblée mondiale de la santé : Abdoulaye Diouf Sarr parle au nom de l’Afrique

La 72ème Assemblée mondiale de la Santé, qui s’est ouverte ce lundi, à Genève, est axée sur le thème, « Couverture Sanitaire Universelle, ne laissez personne de côté ». Et le ministre sénégalais de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a défendu les priorités africaines.

Annonces

Le Sénégal assurant la Présidence de la Région Africaine de l’OMS, s’est exprimé par la voix du ministre de la Santé et de l’Action sociale, au nom des 47 États membres de la région. M. Abdoulaye Diouf Sarr s’est félicité des avancées enregistrées dans la lutte contre de nombreuses maladies.

A cet égard, l’appel lancé en 2018, pour l’élaboration d’un Plan mondial pour l’élimination du cancer du col de l’utérus, a été apprécié. La Région africaine, rappelle le ministre de la Santé, avec surtout toutes les épidémies apparues récemment en République Démocratique du Congo, au Mozambique, au Zimbabwe, doit agir vite et de manière efficace, face aux situations d’urgence sanitaire.

L’accès aux médicaments et vaccins de qualité et à un coût abordable demeure aussi une source de préoccupation. Mais le gros problème réside aujourd’hui dans la prise en charge des maladies non transmissibles, un lourd fardeau, a-t-il relevé dans son discours.  Toutes ces difficultés font que le ministre de la Santé reste convaincu que seule une approche globale et concertée demeure la voie la mieux indiquée pour faire face aux défis.

C’est pourquoi, l’Afrique lance, à travers la voix du Sénégal, un appel pour un monde plus sûr, où toutes les routes, les efforts mèneront à la santé pour tous, à de meilleures soins de qualité, et ces efforts devront surtout servir aux personnes les plus vulnérables, dixit le ministre.

Auparavant, Abdoulaye Sarr a répondu à l’invitation de son Excellence, le ministre français des Solidarités et de la Santé.

Dans le cadre du G7, ils ont surtout échangé sur les priorités de leurs pays respectifs. Plusieurs autres audiences ont été accordées avant la prise de parole du Sénégal, ce mardi et la Présidence du débat Général est confiée au ministre de la Santé et de l’action sociale du Sénégal.

Annonces

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
omzo

Mais qu’est ce que Diouf Sarr connait au problème de santé . Tieuye senegal

Publier un commentaire