Arrêt des chantiers par Serigne Mboup à Kaolack : « Nous appelons le maire à plus de sérieux dans son travail »

La décision du nouveau maire de Kaolack Serigne Mboup de vouloir arrêter la quasi-totalité des chantiers entrepris par le maire sortant défraie toujours la chronique. Ces chantiers parmi lesquels le stade municipal, le centre d’état civil et quelques postes de santé sont à l’arrêt. Les populations expriment leur désarroi face à cette situation peu reluisante. C’est le cas de Elhadji Ngouye Faye, responsable politique et proche du Mariama Sarr qui appelle le nouveau maire à une prise de conscience de son nouveau rang du premier magistrat de la ville de Kaolack.

« Nous l’appelons à plus de sérieux dans son travail car ces chantiers sont pour la population kaolackoises dont il demeure leur maire », soutient d’entrée M. Faye. Il félicite par la même occasion la ministre Mariama Sarr pour « sa grandeur lors des élections locales passées, à féliciter tous les dirigeants communaux qui ont fait campagne dans toute la commune de Kaolack pour s’assurer que la voix des kaolackois soit entendue sur les questions importantes auxquelles la commune est confrontée ».

En perspective des prochaines législatives, Elhadji Ngouye Faye lance un appel à l’unité, une cohésion autour de l’ancienne maire et au respect du choix des candidats du président Macky Sall pour la ville de Kaolack.

« Je lance un appel à l’unité. Les émotions ont été vives lorsque les candidats ont manifesté leur volonté de briguer la mairie de Kaolack. Le Président Macky avait tranché et nous avions respecté son choix en première, madame Mariama Sarr. Le président Macky Sall est au courant de tout et comprend également vos préoccupations concernant la victoire dont rêve tout militant du parti. Mais, l’heure est au rassemblement et à l’union dont madame Mariama Sarr a toujours fait montre », renchérit-il.

Et d’ajouter : « Cette synergie des forces doit avoir des conséquences concrètes. Nous devons continuer à faire tout ce qui est de notre possible pour protéger durement cet acquis afin de pouvoir offrir au Président de la République une victoire sans contestation au soir du 31 juillet 2022. La stabilité dont il a besoin ne dépend que de nous. Nous devons faire tout ce que nous pouvons pour éviter des frustrations en respectant les éventuels choix du président à Kaolack. La jeunesse du parti est en plein travail pour le triomphe de la coalition grâce à un si grand nombre de personnes qui ont accepté de se retrousser les manches pour sensibiliser la population de Kaolack »

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire