PUBLICITÉ

Arrestation de Guy, l’implication de la France, Frapp : La réaction de Philippe Lalliot…

L’ambassadeur de France au Sénégal était l’invité de l’émission « Grand Jury », ce dimanche sur la Rfm. Il a été interpellé sur la supposée implication de son pays sur l’arrestation de Guy Marius Sagna. Pour Philippe Lalliot, « Ça n’a ni queue, ni tête ». Non donner son avis sur le collectif « Frapp France dégage » qu’il sous-estime…

En effet, les membres du collectif Noo Lank accusent la France d’être derrière l’emprisonnement de leur camarade activiste Guy Marius Sagna. Des accusations balayées d’un revers de la main par Philippe Lalliot. D’après lui, « Ça n’a ni queue, ni tête ».

 » ‘France Frapp dégage’ n’est pas à la hauteur des… « 

Pour l’ambassadeur de la France à Dakar, « ‘France Frapp dégage’ n’est pas à la hauteur des ambitions et des relations entre la France et la Sénégal… Le Sénégal n’a pas besoin d’un bouc émissaire mais de partenaire. Je dirai que la seule ambition française c’est de continuer à être ce premier partenaire de confiance et d’amitié. Je ne dis pas ça par langue de bois. Je dis simplement qu’on doit faire attention aux mots qu’on utilise. C’est peut-être une déformation professionnelle mais moi, je ne suis jamais pour l’exclusion. Je vous dirai la même chose de certains mouvements populistes en France, qu’on voit fleurir d’ailleurs dans beaucoup de pays sinon dans tous les pays. Je pense qu’on a tous collectivement quelque chose à faire compte tenu des défis auxquels on est confronté, que de mariner dans ce genre de récrimination. Mon job, c’est de faire en sorte que cette relation si particulière entre le Sénégal et la France continue à prospérer ».

Sur l’arrestation de Guy Marius Sagna…

« Je ne prendrai pas position sur des sujets polémiques de politiques intérieures sénégalais, en revanche, la France a des positions constante qu’on a toujours tenues et défend les libertés fondamentales, tout ce qui fonde, nourrit et fait vire l’état de droit et la démocratie partout », a-t-il réagi sur l’emprisonnement de Guy Marius Sagna.

« Il y a des limites à (la liberté d’expression)« 

« La France défend les libertés fondamentales, tout ce qui fonde, nourrit et fait vivre l’Etat de droit. Ces droits, ils trouvent à s’exercer en conformité avec les lois et les règles en vigueur dans le pays considéré. Oui, il y a une liberté d’expression, d’opinion et de manifestation, en France comme au Sénégal parce que ce sont deux grandes démocraties mais il y a des limites à ça. Et les limites, ce n’est pas de violence, pas de discours d’incitation à la violence, pas de menace à la sécurité des personnes et des biens, etc. »

 

France Dégage Guy Marius Sagna
Annonces

(7) commentaires

Bira

Go take a stick

Oumar Tidiane Seck

Que du blabla galamatias diplomatique

Aminata Wade

Il fallait s attendre à cette position venant de la France Ne seront tjr leurs esclaves avc ce régime du Macky

Lune

Mr l’ambassadeur , je dirais qu’il fait toujours bon de préciser les choses surtout par qui de droit , mais je peux jurer que le journaliste qui vous a posé cette question et ceux de ce mouvement sont sûrs , dans leurs âmes et consciences que la France n’y est pour rien , mais comme dit l’adage qui veut tuer son chien , l’accuse de rage .

Mbaro

Regarder et surtout interroge l’histoire. Les faits ne mentent pas. La France n’est pas, n’a jamais etait, et ne sera jamais notre partenaire. Il est imperatif a la jeunesses Africaine et a tout les Africains armes des preceptes d’honneur et de dignite de se battre avec la derniere energie pour sortir ce pays d’afrique. Nous devons ce combat a tout ceux qui on perit dans l’esclavage, le colonialisme, les travaux forces, le neo colonialisme. C’est devoir que nous devons a nos ancetre et aux ames des personne sacrifie par ce pays et cet une dette a l’egard de nos ancetres.

Diopleye

Va te faire foutre salle menteur, pd

Taf

France dégage sale pays de menteur et de voleur

Publier un commentaire