PUBLICITÉ
aspt"
« Après Bictogo, qui est ce Ron Yafett qui s’immisce dans les ressources publiques de notre pays ? »
PUBLICITÉ

« Après Bictogo, qui est ce Ron Yafett qui s’immisce dans les ressources publiques de notre pays ? »

On se demande encore par quelle magie, le régime BBY dirigé par Macky Sall d’une main de fer, a pu « blanchir » Bictogo à l’Assemblée nationale du Sénégal.

Par la tactique des offres spontanées ou des gré à gré déguisés, Bictogo a pu obtenir au moins le marché des visas biométriques et celui de l’Université Amadou Mahtar Mbow de Diamnadio, toujours en construction depuis dix ans environ.

De ces affaires, le Sénégal n’a rien obtenu de concret et de palpable. Bictogo, à travers ses sociétés, est parti avec nos milliards. Cet argent a servi à huiler l’axe politique Macky Sall-ADO.

Bictogo est un artisan du troisième mandat de ADO. Rival de mon ami des classes préparatoires maths sup, l’ingénieur Feu Gon Coulibaly, PM de Côte d’Ivoire, il s’est mis en réserve à l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, en attendant la fin de son président.

C’est donc un affairiste corrompu, un politicien sans éthique que Moustapha Niasse a invité pour honorer sa « sortie » de la compétition électorale au Sénégal, après 60 ans, presque jour pour jour, de Senghor, à Sall en passant par Diouf et Wade.
En l’invitant, Niasse a voulu donner des gages forts à Macky Sall pour une troisième candidature, ce qu’il avait refusé à Wade avec sa célèbre pierre du 23 juin en compagnie de Serigne Mbaye Thiam du PS de Tanor.

Après Bictogo, le Sénégal découvre Ron Yafett, un israélien tapi dans l’ombre de la dynastie FayeSall. Il est dans l’université A.M. Mbow de Diamnadio, la gestion de l’hôtel particulier du Sénégal à New York et enfin la cession du Sporting Club de Dakar que les élèves du Lycée Van Vo connaissent bien. Affaires à suivre.

Par Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

#AprèsBictogo

PUBLICITÉ

2 commentaire

  1. Peuple

    Et devinez qui dénonçait ce « yeuhoud » de Yafett en 2018 : Mister « Junkhoob Jattara » himself aujourd’hui noyé dans un certain océan de « mbourok sow ».

  2. Af en colère

    Inepties d’un mécontent notoire et haineux légendaire.