Annonces
Annonces
» » » Appropriation du concept de la 3e voie: « Un...

Appropriation du concept de la 3e voie: « Un débat sans intérêt », selon Magaye Gaye

Suite au tollé  suscité par l’appropriation du concept « La troisième voie »  sur l’échiquier politique, notamment  entre  Amsatou Sow Sidibé et Cheikh Tidiane Gadio, suite aussi à la décision que vient de rendre le Conseil Constitutionnel, Magaye Gaye, en qualité de fondateur et président du Parti la troisième voie au Sénégal,  a tenu, via ce communiqué, rendu le 19 juin, à donner la position officielle de son parti.

« L’opinion nationale a été témoin ces derniers jours d’une affaire concernant l’appropriation du concept de la troisième voie. Celle-ci a mis en scène deux coalitions en lice pour les législatives de Juillet 2017 dont l’une a accusé l’autre de plagiat et saisi le Conseil Constitutionnel.

En notre qualité de premier acteur politique à avoir structuré au Sénégal un parti politique dénommé La Troisième Voie, dont la vision stratégique et le programme ont été largement relayés par les médias nationaux et internationaux, nous avons toujours eu comme ligne conductrice de ne pas nous mêler de ce débat, que nous considérons sans intérêt pour nos compatriotes, aussi longtemps que le Conseil Constitutionnel ne se serait pas prononcé sur le sujet.

Maintenant que la décision du Conseil est rendue, nous voudrions regretter la tournure que cette affaire a prise, laquelle pose sans ambages la problématique liée à la manière peu orthodoxe de faire de la politique au Sénégal. Lorsque les intérêts personnels sont en jeu, on a tendance à occulter l’intérêt General.

Mis sur pied en 2015, après de mûres réflexions et suite à une expérience d’une vingtaine d’années passées par son Fondateur dans les organisations sous régionales africaines de financement du développement (BOAD et FAGACE), notre parti «la troisième voie» cherche à incarner une opposition inédite, constructive et porteuse de nouvelles idées (cf Observateur du Maroc du 06 mai 2015 et jeune Afrique du 17 juin 2016).

Nous invitons les protagonistes concernés par cette malheureuse affaire à un esprit de dépassement. Nous convions aussi l’ensemble des acteurs politiques sénégalais intéressés par l’idéologie de la troisième voie à un vaste rassemblement en vue d’incarner une voie nouvelle et salutaire pour notre pays ».

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL