An 09 M23 : “Les voix asséchées des sirènes assoupies, ne pourront jamais remplacer un juste combat”

Il y a 09 ans, jour pour jour, le peuple sénégalais avait déclenché, au travers d’une exceptionnelle mobilisation, une grande lutte citoyenne contre un pouvoir engagé dans un brutal processus de mise en péril du socle de notre République.

L’ancien régime n’avait eu de cesse de malmener notre Charte Fondamentale par le biais d’incessantes agressions, de tripatouillages et d’empiétements permanents. Puisant force et inspiration dans ses nobles traditions de luttes, le peuple sénégalais avait récusé, dans un admirable élan patriotique et citoyen, la volonté funeste d’un pouvoir, empêtré dans une grave crise, de fouler au pied notre Constitution.

Et dans cette offensive contre les forces de régression sociale, les jeunesses du Sénégal furent en première ligne. En effet, par leur bravoure, leur audace et leur force combattante, les jeunes, les femmes, les partis politiques et les organisations de la société civile, avaient réussi, ce jour-là, à vaincre l’engeance politicienne qui capturait tous les pouvoirs dans notre pays au détriment de toute autre force sociale ou politique.

La victoire des forces vives du Sénégal, en ce 23 Juin 2011, était incontestablement, le principal signe avant – coureur de la fin programmée de l’ancien régime. Elle a soudé les forces de rupture autour de nouvelles exigences et de nouvelles responsabilités. Vaincre l’ancien régime était devenu un impératif historique catégorique pour tous les patriotes, tous les républicains et démocrates de notre pays.

Aujourd’hui, près d’une décennie après cette mobilisation citoyenne des plus puissantes de notre histoire récente, c’est avec un profond respect des Acteurs de cet événement majeur et la satisfaction d’avoir participé, au premier plan, dans la bataille pour la restauration de l’Etat de Droit et un retour à la République, que nous membres de la Convergence des Jeunesses Républicaines, évoquons cette grande épopée politique.

Les Jeunes, les Femmes, les Responsables et militants de notre Parti, au premier rang desquels, le Président Macky Sall, ont fait partie des grands légionnaires de cette bataille politique et citoyenne. Ils s’étaient fortement illustrés et furent agressés avec une rare violence. Mais, rien n’y fit ! Leur moral à toutes épreuves, les rendait insensibles à toute forme de menaces et de forfaitures.
Il est aujourd’hui réconfortant de voir, l’essentiel des mobilisés, combattants et vainqueurs du 23 Juin 2011, aux côtés du Président Macky Sall, pour concevoir et bâtir, ensemble, un pays prospère, de Tous et pour Tous !

Sans conteste, cette mémoire vivante du 23 Juin 2011, résistera à l’usure du temps et sera pour longtemps encore, l’une des plus belles pages du grand Livre de la République du Sénégal. Belle et admirable, cette mémoire ne sera jamais entachée ou dénaturée par des groupes usurpateurs, en quête de gloire indue, car absents, dans leur grande majorité de cet épisode marquant de notre histoire politique.

Les voix asséchées des sirènes assoupies, ne pourront jamais remplacer un juste combat, par une volonté de rendre instable notre pays engagé dans une guerre de survie nationale contre la Covid 19.

Aujourd’hui, le contexte a changé. La démocratie sénégalaise s’est encore consolidée à l’issue du Référendum de mars 2016, par la création de droits nouveaux pour les citoyens, le renforcement des pouvoirs de toutes les institutions de la République et l’élargissement de la citoyenneté

Tous ensemble nous faisons face à cette crise planétaire, qui a mis à nu les vulnérabilités et fragilités communes de tous les Etats. Le nouvel impératif, pour consolider la résilience du peuple sénégalais face à l’épreuve et faire advenir un nouvel ordre mondial autour de l’humain, c’est d’articuler l’éthique de responsabilité et de conviction pour insuffler une plus grande fraternité humaine, à l’échelle locale, nationale et mondiale.

Plus nombreux nous serons aux côtés des populations, pour porter les messages de prévention et de promotion des gestes barrières – des gestes simples pour sauver des vies,plus utiles nous le serons en ces temps d’incertitude forte, au projet démocratique, en portant la parole et l’action d’une ambition très réaliste d’un Sénégal de Tous, d’un Sénégal Pour Tous

C’est à cela que la COJER appelle tous les Jeunes du Sénégal et tous les démocrates et patriotes.
Vive la Jeunesse sénégalaise
Vive la République.

La Convergence des Jeunesses Républicaines

Annonces