Aminata Touré recadre le Parti Socialiste et Ousmane Tanor Dieng

Aminata Touré recadre le Parti Socialiste et Ousmane Tanor Dieng

Sur le principe qui fonde l’essence des partis politiques, Amintata Touré y souscrit volontier. Cependant, l’ancien Premier ministre du président Macky Sall, quand dans une alliance il y a plusieurs candidatures, alors c n’est plus une alliance. « Tout parti a vocation de conquérir le pouvoir, certes, mais tout parti a aussi pour ambition de conserver le pouvoir dans la limite du temporelle définie par la Constitution. Benno Bokk Yaakaar » aura potentiellement deux candidats au moins (…) c’est-à-dire que le Président Macky Sall fera face à un autre candidat de Benno Bokk Yaakaar. Ce n’est plus une alliance alors, c’est une arène. Et fondamentalement, cela pose un problème de l’éthique en politique », a dit Aminata Touré.

Et pour Aminata Touré, la saine compétition politique ne recommande pas de partager les privilèges et les charges et de vouloir s’inscrire dans une logique visant à faire tomber le président de la République dans une échéance très proche. « Pour faire simple, voilà l’énoncé : nous sommes ensemble dans le gouvernement, nous partageons des positions institutionnelles, mais dans 24 mois, on veut faire tomber le Président et le remplacer. Ça ne répond pas à mes critères de partenariat loyal. Puis, les politiciens, nous devons offrir aux jeunes de notre pays d’autres manières de faire de la politique. Chacun est libre de compétir, car la démocratie c’est la compétition, mais une compétition saine, c’est-à-dire claire et sans petits calculs politicards. »

Par ailleurs n’a pas manqué d’envoyer une pique à l’endroit de Ousmane Tanor Dieng pour avoir révélé la teneur de la discussion qu’il a eue avec le chef de l’État à ce sujet. « Il n’est pas du meilleur aloi pour un homme d’Etat de rapporter en public une conversation privée avec le Président de la République, la première institution du pays. Personnellement je me l’interdirais. Quels que soient les enjeux politique, les principes républicains doivent prévaloir, car l’Etat nous survivra tous. »

3 COMMENTAIRES
  • jii

    tu n’as rien à dire mimi

  • Moussa gueye

    Merci Mimi mais faites beaucoup attention au leader du Front Republicain. il n’a pas de parti. son soi disant parti ne fait pas une charge d1 car rapide et ce leader n’est pas politique. il ne connait rien d autre que de tromper Macky Sall. y a plus personne autour de lui

  • dof

    C trop tot pour parler politique. Liguey apres les Senegalais vont juger

Publiez un commentaire