Amélioration des conditions de vie des sénégalais, attaque contre Sonko : Me Kabou flingue l’ancien régime

Amélioration des conditions de vie des sénégalais, attaque contre Sonko : Me Kabou flingue l’ancien régime

Après une période marquée par ce qu’il qualifie de « grand n’importe quoi étatique », Me Patrick Kabou pointe du doigt l’ancien régime pour son manque de compréhension quant à l’objectif fondamental : l’amélioration des conditions de vie des Sénégalais.

« J’ai l’impression qu’après la saison du « grand n’importe quoi étatique (2012 à 2024) », l’ancien régime n’a jusqu’à présent pas compris que l’objectif principal est l’amélioration des conditions de vie des sénégalais. Contrairement à cela, ils cherchent toujours à avoir raison sur Monsieur Ousmane SONKO. Bizarre car ce dernier est un parmi les 18 millions de sénégalais », déclare Me Patrick Kabou.

Pour lui, à la fin, cela devient personnel au lieu de devenir républicain et démocratique. « Le pire est qu’ils ne se rendent même pas compte que ce dernier est maintenant au pouvoir donc, pas beaucoup de temps pour discuter sur les illusions de vérité à la limite de la géomancie », ajoute-t-il.

« Que le pouvoir gouverne et que les opposants s’opposent dans la raison républicaine pour régler les problèmes des 18 millions de sénégalais. Même le silence est une forme d’opposition pour celles et ceux habitués à dire des bêtises.
Garder ses bêtises pour soi est une forme de compassion démocratique envers un peuple qui souffre l’esclavage et la colonisation », poursuit Me Kabou.

3 COMMENTAIRES
  • Lol

    C’est lui qui demandait aux jeunes de brûler le pays qui parle de raison

    • Fatou

      Personne n a demandé aux jeunes de bruler ce pays qui nous appartient à nous tous.
      Mais beaucoup de personnes comme moi avions décider nous battre contre les bandits truands, voleurs, menteurs, tueurs…. qui etaient au pouvoir . Ces traitres à la nation, les combattre etait un devoir pour tout citoyen responsable: les rapports nous disent combien ces assassins voleurs ont gaspillé les biens du pays, ont affaissé les institutions, ont corrompu le droit.
      Ne confondez pas pas le pays et les voyous qui le dirigeait.
      Toute personne responsable , digne, valeureux, honnete etait prete à se battre contre les meurtriers menteurs qui dirigeaient ce pays.

      ,Merci beaucoup, Mme Kabou. Vous avez tout dit.

  • Yoro ndiaye

    Tuer des enfants sans défense des opposants par un président non instruit qui maintenant a pris la fuite est la pire des trahisons néanmoins il rendra compte devant notre créateur pour tous les morts et l’argent public volés

Publiez un commentaire