Aly Ngouille Ndiaye à l’UE : “Toute modification du parrainage sera le fait du peuple souverain”

La recommandation de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (Ue) demandant à l’Etat du Sénégal d’abandonner le parrainage citoyen pour les prochaines Locales, n’agrée pas Aly Ngouille Ndiaye.
Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur martèle que “ce système est le fait du peuple sénégalais souverain”. Avant de préciser que “le parrainage a existé depuis longtemps dans notre Législation. Elle a juste fait l’objet d’une extension aux partis et coalitions de partis politiques pour des besoins de rationalisation, face à une inflation progressive des candidatures.”
Pour Aly Ngouile Ndiaye, “c’est en toute souveraineté que cette extension a été faite par le peuple sénégalais, à travers la représentation nationale. Toute modification ultérieure sera le fait du peuple sénégalais souverain dans les mêmes formes.”
“Cette recommandation va au delà de l’objet pour lequel l’observation électorale a été effectuée, en ce qu’elle dépasse le cadre de l’élection présidentielle”, précise-t-il.

À lire aussi
Mamadou Lamine Diallo : "Aly Ngouille se moque du peuple..."
Aly Ngouille Ndiaye Présidentielle 2019

(5) commentaires

Jaambamba Ndiaye

Tu sais très bien que ces histoires de parrainage sont bêtes et corrompues. A bas le parainage

Rismat

Non mais aly tu penses par quoi ?Tu es bête et guidé par la peur de perdre les élections

Mbaye

non aly ngouille tu sais pertinemment que le parrainage a été une catastrophe. Ne mêlez pas ce peuple à ces histoires prenez un décret et mettez fin au parrainage . C’est simple

Demba Diong

Vous savez l’union Européenne à bien raison le parrainage est un magouille.

Mbaye Diatta

Parfaitement M.le Ministre, il est temps qu’on mette le holà à ces Européens, qui se croient tout permis en Afrique, au point de nous dicter même leurs lois, tout ça à cause de leurs misérables aumônes, qu’ils nous jettent avec mépris et dédain de temps à autre. TROP, C’EST TROP !
Vraiment, si c’était pour être indépendants et rester assujettis à leurs lois, autant aurait-il mieux valu rester colonisés, et mourir dans l’esclavage. Que les Européens sachent que si nous avions lutté pour arracher notre Indépendance, au prix d’énormes sacrifices, c’était uniquement pour pouvoir nous gérer et nous administrer par nous-mêmes et pour nous-mêmes. Il n’est plus question de revenir en arrière. À bas le néo-colonialisme européen, pire que le néo-colonialisme français.
Au surplus, nous sommes attachés à ce PARRAINAGE, essentiellement pour des raisons économiques, étant entendu que, sans lui, on serait amené à faire face à d’insurmontables dépenses budgétaires, qu’aurait occasionné un afflux supplémentaire de centaines d’autres candidats farfelus et sans base représentative. Ce PARRAINAGE est donc bon, en ce qu’il constitue une barrière contre le gaspillage de nos maigres deniers.
VIVE LE PARRAINAGE ! VIVE LE PRÉSIDENT SALL !