PUBLICITÉ

Alioune Tine: « Pour les transhumants, le Sénégal ne compte pas…,il faut former les jeunes en politique »

Le directeur régional d’Amnesty international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Aliou Tine, procède à une analyse de la situation politique du Sénégal. Il pense qu’il est temps de changer le logiciel politique du Sénégal. Et de fustiger la transhumance, qualifiant leurs auteurs de ne penser qu’à leurs intérêts personnels.

Écoutez!

Avec SudFm

Aliou Tine Jeune
Annonces

Un commentaire

Focus

Les transhumants sont des vampires ils s abreuvent avec le sang du peuple senegalais on doit les fusiller

Publier un commentaire