Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Alioune Ndoye à ses détracteurs: “Parmi ceux qui m’attaquent, il y en a qui ont plusieurs bateaux”

Le secteur de la pêche est secoué ces derniers jours par plusieurs polémiques. Particulièrement les questions relatives aux navires bénéficiaires des licences de pêches. Le ministre de la pêche, Alioune Ndoye estime que c’est une cabale montée contre sa personne. Il annonce un audit dans le secteur.

Un audit en vu

Dans la convention qui tarde à être signé, nous allons même avoir un registre unique. Donc, nous allons vers cela, mais avec méthode. On va partager ces informations en ayant un registre dans lequel on aura toutes nos différentes flottes. J’ai instruit à mes services pour qu’un audit se fasse. Il y a eu des appels à candidature qui sont faits pour cela. Une fois qu’on instruit un audit, on n’est pas contre une transparence”, a-expliqué le ministre de la pêche Alioune Ndoye sur Iradio, lors de son passage dans l’émission Jury du dimanche.

La Vérité du ministre

Sur les 56 licences de pêche attribuées à des Chinois, le ministre de la Pêche souligne que c’est archifaux. “Vous ne verrez pas ma signature dans un acte parce que c’est l’autorité maritime du Sénégal qui le fait. Quand vous écoutez et vous lisez, vous savez personnellement qu’on n’est pas en train de me reprocher certaines choses mais, à la rigueur on est en train de jouer sur les amalgames pour mettre dans la tête des sénégalais qu’il y aurait quelque chose alors qu’il n’en est rien. Il ne faut pas qu’on joue sur les amalgames”, a-t-il dénoncé.

La réponse salée

Il a profité de cette tribune pour répondre à ses détracteurs qui seraient, selon lui, propriétaires de plusieurs navires. « C’est beaucoup plus important. Je devrais être le meilleur partenaire de tous ceux que j’entends parler. En ce qui me concerne, je vois tout une cabale montée et faire d’amalgame. Rien de cela n’est fondé. Il n’est pas logique de penser que nous sommes venus combattre les acteurs de la pêche. Notre objectif c’est la réussite de ces acteurs. Il n’y a pas d’affaire de licences chinoises. Parmi ceux qui m’attaquent, il y en a qui ont plusieurs armements, qui ont des dizaines de bateaux », a-t-il rétorqué.

Rappel

Le Groupement des armateurs et industriels de la pêche au Sénégal (Gaipes), soutenu par Greenpeace, dénonce depuis quelques mois l’introduction illégale de navires étrangers dans la flotte sénégalaise. D’après les acteurs de la pêche, des licences de pêche ont été attribuées aux bateaux nommés « Fu Yuan Yu ».

108 Whatsapp
Annonces
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    6:43 - 27/10/2020

    (Audio) La Une des journaux Sud Fm du Mardi 27 Octobre 2020 en (Wolof)

    Whatsapp
    6:34 - 27/10/2020

    (Audio) La Une des journaux Rfm du Mardi 27 Octobre 2020 en (Wolof)

    Whatsapp
    6:23 - 27/10/2020

    (Audio) La Une des journaux Iradio du Mardi 27 Octobre 2020 en (Wolof)

    Whatsapp
    6:20 - 27/10/2020

    Psychose à Mlomp-Bignona : Un python 5m tué…(vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp