Annonces
Publicité
» » » » » Foot – Aliou Cissé, Coach Sénégal: «On...

Foot – Aliou Cissé, Coach Sénégal: «On est confiant mais pas du tout euphorique»

  • Diéry DIALLO Diéry DIALLO

L’entraîneur de l’équipe nationale du Sénégal s’est entretenu avec la presse (mardi) à Polokwane à l’issue de la première séance d’entraînement des « Lions » sur le sol sud-africain. A u micro de nos confrères de Sport221, Aliou Cissé a évoqué l’importance du match, l’intégration de Youssouf Sabaly et l’état d’esprit de son groupe avant ce choc décisif face à l’Afrique du Sud, vendredi.


«Le  voyage s’est bien déroulé»

«Cela se passe plutôt très bien. Le voyage s’est bien passé. On a fait une séance de décrassage à Paris lundi et le soir on a quitté vers une heure du matin.  Nous étions à notre deuxième séance aujourd’hui (mardi). La grosse séance, ce sera plutôt demain. Tout le groupe est présent à Polokwane».

«Nous nous attendons à un match très disputé »

«Il n’y a pas de pression. Il y a plutôt de la sérénité. C’est vrai que c’est un match important. C’est pour une qualification à la coupe du monde. Il est aussi important pour l’Afrique du sud mais nous tenons en tout cas à faire le meilleur résultat possible. Nous nous attendons à un match très disputé. Que ce soit le Sénégal, l’Afrique du sud, le Cap-Vert et le Burkina, chacun a son mot à dire dans ce groupe. La qualification me tient à cœur, elle tient à cœur à mes joueurs. Nous devons continuer le travail entamé depuis le début de la qualification».

«Il y a de la confiance au sein du groupe mais pas d’euphorie»
«Les joueurs sont quand même assez sereins. Dans ce groupe, il y en a qui sont là depuis un certain bout de temps. Ils sont expérimentés. Ils ont l’habitude de ce genre de match. Ils savent qu’ils ont fait un bon résultat  contre le Cap-Vert mais ils savent aussi que rien n’est encore joué. Il y a de la confiance mais il n’y a pas d’euphorie. Ce sont des professionnels qui ont à cœur d’aller à la prochaine coupe du monde. Cela passe par Polokwane et Dakar».

«Youssouf Sabaly…»
«C’est un garçon qui a un énorme potentiel capable de jouer latéral droit comme gauche. L’avoir avec nous, c’est un plus. Maintenant, il faut le laisser petit à petit s’intégrer, découvrir ce football africain. Mais je n’ai pas de doute. Je sais que c’est un garçon sur qui je peux véritablement compter».

»A chaque match je suis au taquet»
«Chaque match que je dispute, je me mets dans la tête que c’est le plus important de ma carrière d ’entraîneur. Il n’y a pas un seul match où je suis en vacances. Je suis toujours au taquet comme on dit. Il n’y a rien qui a changé dans ma préparation des matchs depuis le premier contre le Ghana jusqu’à celui là».

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Amadou Oumar Ndiaye
    09/11/2017 22:12

    Allez les lions

  • Baguily
    10/11/2017 03:59

    Courage

  • Baguily
    10/11/2017 04:00

    Courage

    Courage

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *