Algérie : Bouteflika reste au pouvoir

Abdelaziz Bouteflika restera bien président. Il promet qu’une nouvelle Constitution sera soumise à un Référendum à la suite de la conférence nationale qui doit bientôt s’ouvrir.

Annonces

« Que l’Algérie vive, dans un avenir proche, une transition harmonieuse et assiste à la remise de ses rênes à une nouvelle génération (…) tel est l’objectif suprême que je me suis engagé à concrétiser avant la fin de mon mandat présidentiel, à vos côtés et à votre service », déclare le chef de l’Etat ce lundi 18 mars, dans un message publié par les médias d’Etat

Pour le vice-président de la Ligue algérienne des droits de l’homme, le changement de la Constitution n’est pas une mauvaise idée en soi, mais le problème, c’est plutôt la manière dont cela a été décidé.

La société civile a publié une feuille de route d’où émergent cinq propositions, notamment l’élection d’une assemblée constituante pour rédiger une nouvelle loi fondamentale.

Annonces

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !
tougnoum gueulem

Boutef ,il fallait respecter le calendrier républicain sans ta candidature. C’était simple clair et correct pour l’Algérie ;la peur a envahi ton camp qui sait ce qui l’attend avec le changement de régime. Dégage pendant qu’il est encore froid puisque ça risque de chauffer.

Publier un commentaire