Alerte Dengue à Pikine : 57 cas enregistrés entre août et octobre

La dengue, maladie virale transmise par la piqûre d’un moustique de la famille des arthropodes, gagne du terrain à Pikine. Selon les données fournies par le service national de l’hygiène et citées par le site Walf-groupe.com, 57 personnes ont contracté la dengue entre août et octobre dans le district sanitaire de Pikine, qui couvre l’arrondissement de Pikine-Dagoudane et ses sept communes.

Face à cette situation, les autorités sanitaires, préfectorales et municipales de Pikine ont lancé un appel à la vigilance lors d’une cérémonie de lancement des activités de lutte anti-vectorielle post-hivernale. Maodo Malick Diop, chef du service national de l’hygiène, a déclaré que «il y a des cas de dengue un peu partout, avec 57 cas enregistrés au niveau du district sanitaire de Pikine».

Le Préfet de Pikine, Moustapha Ndiaye, a également souligné l’importance d’une collaboration active avec les agents d’hygiène durant cette opération de lutte. «Je vous recommande chères populations à faire preuve de vigilance et à collaborer avec les agents d’hygiène durant cette opération de lutte anti-vectorielle, car cette opération ne vise que l’amélioration des conditions d’hygiène et de sécurité», a-t-il averti.

La campagne de lutte se focalise notamment sur Pikine et Guinaw rails, où des bassins favorisent le développement des larves du moustique vecteur de la dengue. Abdoulaye Diop, maire de Guinaw rails Sud, a souligné le soulagement des populations face à cette initiative. «Cette campagne, venue à point nommé, va soulager les populations», a-t-il déclaré.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire