Annonces
» » Aïda Ndiongue devant le juge : « j’ai...

Aïda Ndiongue devant le juge : « j’ai giflé Kalifatoulaye parce qu’il m’a traitée de voleuse »

 

Jugée pour « voies de faits, injures et menaces de mort », Aïda Ndiongue a expliqué au juge : « Je lui ai administré une gifle parce qu’il m’a traitée de voleuse ! Je l’ai giflé, mais je ne l’ai jamais menacé. En ce qui me concerne, les menaces, je n’en suis pas sûre car j’étais en colère. Donc, je ne pouvais pas me maîtriser. J’étais hors de moi. J’étais atteinte dans ma chair par ses propos et je lui ai administré une gifle que je ne regretterais jamais de ma vie ». L’avocat d’Aïda Ndiongue, Me Mbaye Jacques Ndiaye, a qualifié ce procès de « honte ». Pour lui, la partie civile a déshonoré la gent masculine. Ainsi, là où la partie civile a réclamé 100 millions de francs Cfa, les avocats de la défense ont plaidé l’excuse de la provocation et invite le juge à faire preuve de bienveillance. Le procureur de la République a requis 6 mois avec sursis, le délibéré du procès sera rendu le 1er Juillet 2014, selon Walfadjiri.

Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *