Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Aicha Evans : La fille du Sénégal qui dirige Zoox, un itinéraire qui impressionne

Elle se dit “fille du Sénégal”. Aicha Evans impressionne dans la Silicon Valley en tant que patron de Zoox, le développeur de taxis automoteurs qu’Amazon vient d’acheter pour 1,2 milliard de dollars. Senego a visité time.be pour choisir des morceaux de l’itinéraire de cette tête bien faite.

L’Australien Kentley-Klay, non seulement le PDG mais aussi l’un des deux fondateurs de Zoox, était le visionnaire et il aimait utiliser de gros mots. Aicha Evans, en revanche, sait mieux que quiconque ce qu’il faut faire pour transformer une nouvelle technologie en produit et mettre ce produit sur le marché.

Zoox compte environ sept cents employés et est basée à Foster City, dans l’État de Californie. Elle veut présenter le premier taxi automoteur cette année.

L’expérience de Aicha

C’est exactement ce dont nous avons besoin maintenant, a déclaré Jesse Levinson, co-fondateur de Zoox, après la nomination d’Evans. Kentley-Klay a été contraint de partir à la mi-2018 contre sa volonté.  Levinson a été autorisé à rester et il a nommé l’audacieuse Evans six mois plus tard. Aicha a de l’expérience dans une grande organisation, peut gérer du matériel complexe et a fait un certain nombre de succès commerciaux.

Appelée par les chasseurs de têtes

Evans a grandi chez Intel, où elle a occupé divers postes, pour finir comme directrice de la stratégie. Dans ses fonctions précédentes, elle a été impliquée “dans des technologies qui n’étaient pas sous les feux de la rampe à l’époque, comme le wifi et la 5G. Je n’ai jamais opté pour les rôles populaires. Mais j’ai eu la chance que des choses comme la 5G et le wifi deviennent importantes au fil du temps”.

En tant que “femme afro-américaine visible dans le monde de la technologie”, elle a donc reçu de nombreux appels de chasseurs de têtes. “Tant pis pour l’ennui. Je leur ai dit qu’ils ne pouvaient m’appeler qu’avec un travail qui me donne de la liberté, où je peux faire une différence dans l’organisation et qui est près de San Francisco, parce que j’ai déjà plus qu’assez traîné mes enfants à travers le monde”.
“Si vous êtes une fille du Sénégal et que vous arrivez au niveau où je suis maintenant, la pertinence sociale est très importante”.

L’offre de Zoox enthousiaste les Evans

L’offre de Zoox n’a pas immédiatement suscité l’enthousiasme chez les Evans. Ma première pensée a été : pratique, complexe. Mais après quelques conversations, je suis devenue enthousiaste pour ce travail. Car nos taxis peuvent entraîner une diminution considérable du nombre de voitures dans les rues et une amélioration de l’habitabilité des villes. Et la combinaison de logiciels, d’intelligence artificielle et de matériel me convient bien”.

Le téléphone se bloque

Evans est née au Sénégal. Elle a fait ses études primaires et secondaires à Paris, mais en été, elle est retournée au Sénégal. “Ensuite, j’ai voulu appeler mes copines à Paris, mais c’était cher. Je l’ai fait quand même, et puis mon père a mis un verrou sur le téléphone. Mais j’ai vite compris comment appeler autour de ça”.
Elle regrette de devoir choisir entre la technique et les sciences humaines. “J’aimais tout : les mathématiques et la physique, mais aussi la philosophie et la littérature. Mon père m’a poussé dans la direction de la technologie, mais j’ai toujours aimé la philosophie et la littérature”.

Aux Etats-Unis, l’homme de sa vie

Elle est allée, contre la volonté de ses parents, aux États-Unis pour étudier l’ingénierie informatique. Bientôt, elle rencontre l’homme qui deviendra plus tard son mari, toujours au grand dam de ses parents. Ma vie ne va pas en ligne droite et ce n’est certainement pas facile.

Mais quand les choses deviennent difficiles, elle pense à son grand exemple, la physicienne Marie Curie. Prix Nobel, immigré, épouse et mère. Quand les autres essaient de me contourner dans une réunion, je pense à sa devise : penser pourquoi les choses se passent, pourquoi les gens font ce qu’ils font, même si ce sont des connards. Parce qu’ils ont aussi de bonnes idées et que c’est à moi de traiter ces idées”.

Amazon veut quelque chose de différent

Zoox se distingue des autres fabricants de voitures électriques dans quelques domaines, tels que Waymo et Cruise. Tout d’abord, elle construit elle-même les voitures du début à la fin, donc elle ne se contente pas de construire des logiciels dans les voitures existantes, mais les voitures n’ont qu’un seul but : les courses en taxi. Les voitures ont quatre sièges, deux par deux opposés, ce qui est idéal pour une bonne conversation ou une consultation. Enfin, il ne vise pas la “production de masse”.

Amazon paie 1,2 milliard de dollars pour Zoox. Evans reste au Zoox sous l’aile d’Amazon, dit-elle. “Notre potentiel peut maintenant atteindre la maturité”.

66 Whatsapp
Annonces
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    16:28 - 05/08/2020

    “Coronavirus au Sénégal et ses morts : Prions et sachons raison garder…” (Par Oumar Ndiaye)

    Whatsapp
    16:27 - 05/08/2020

    Buts en Premier League : Sadio Mané égale le record de Ronaldo

    Whatsapp
    16:12 - 05/08/2020

    Baptême des triplés: Dans le sillage de Dr Rose, des autorités leur promettent assistance (Photos)

    Whatsapp
    16:09 - 05/08/2020

    Le Barça compte se séparer de 16 indésirables dont Moussa Wagué

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp