Agression physique d’enseignants : Le Sudes-Esr décrète 48 heures
PUBLICITÉ

Agression physique d’enseignants : Le Sudes-Esr décrète 48 heures

Le Sudes-Esr va décréter une un mot d’ordre de grève de 48 heures à l’Ucad à compter du lundi 13 décembre 2021. Ces enseignants protestent contre l’agression de leurs collègues et camarades de l’IFE par la sécurité du Recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Ahmadou Aly Mbaye. Dans un communiqué rendu public, samedi, les syndicalistes précisent que les collègues « agressés » protestaient pacifiquement et légalement contre la tenue d’un test illégal, organisé en catimini à l’Ensept.

La grogne ne va pas se limiter à la grève puisque, les enseignement ont décidé de « donner une suite judiciaire à cette affaire en portant plainte contre le recteur de l’Ucad que le Sudes-Esr tient pour personnellement responsable de cette agression inacceptable contre les enseignants« .

Internationalisation du combat 

Ils comptent également internationaliser la question de cette agression à travers une pétition de l’International de l’éducation (Ie) en soutien aux collègues et camarades de l’Ife.

Conséquences à tirer 

Le Sudes-Esr compte tirer toutes les conséquences de cette affaire et se réserve le droit de recourir à tous les moyens légaux quant aux suites à donner à l’agression de ses membres.

41
PUBLICITÉ