PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
poste - Ag Amicale des femmes de la Poste : Menace à la cohabitation religieuse

Ag Amicale des femmes de la Poste : Menace à la cohabitation religieuse

Le feu couve depuis quelques temps, au sein de l’Amicale des femmes de la poste qui tient son assemblée générale ce samedi 21 septembre. Ce, en vue de la présentation du bilan du bureau sortant, mais aussi, du renouvellement des instances. Seulement, l’Amicale est présidée par une femme chrétienne, et il y a un groupe qui ne veut plus être dirigée par celle-ci.

Une AG hypothéquée

Présentement, l’actuel bureau de cette amicale présidée par une femme, n’a pas encore reçu quitus de la part de ses membres pour pouvoir tenir son assemblée générale, et pour plusieurs raisons. D’abord, les travailleurs soutiennent que les comptes n’ont pas été faits. Et comme le bureau sortant n’a pas été mis dans les conditions d’une bonne organisation de l’AG, parce que n’ayant pas reçu quitus, la tenue d’un tel événement sera lourde de danger.

La religion s’invite dans un groupe socio-professionnel

Certaines membres de l’Amicale commencent à se dresser contre ce qu’elles qualifient de « forcing » et ont décidé d’en empêcher l’organisation ce samedi. Mais au delà des préoccupations méthodologiques sur la tenue ou non de cette assemblée générale, il y a un groupe au sein de la poste qui a manifesté son hostilité par rapport à la présidence de leur Amicale qui a à sa tête, une femme catholique. Des femmes réfractaires qui ont mis leurs pieds sur l’accélérateur afin que l’AG puisse se tenir dare-dare et que le nouveau bureau soit piloté par une femme autre que chrétienne.

Le DG de la Poste prône le consensus

Informé de cette situation d’impasse et du climat délétère qui prévaut déjà dans les rapports entre disciples d’obédiences religieuses différentes, membres de l’Amicale, le DG Abdoulaye Bibi Baldé qui les a reçus, a prôné le consensus sans quoi, il ne reconnaîtra personne comme étant légitime au détriment de l’autre camp. Cette affaire de religion est d’autant plus préoccupante qu’elle vient s’ajouter à ce débat non encore clos sur le port du voile interdit à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc.

Ag Femmes
Annonces

(2) commentaires

Goor Fitt

Arretez vos idioties s il vous plait

Oryo

Ceci n’a rien à voir avec l’islam.

Publier un commentaire