PUBLICITÉ
thierno alassane sall 14 - Afrique du Sud: "La génération Mandela n'a pas mis fin à l'Apartheid..."

Afrique du Sud: « La génération Mandela n’a pas mis fin à l’Apartheid… »

Les violences xénophobes qui ont récemment éclaté en Afrique du Sud ne laissent pas indifférent Thierno Alassane Sall. Le leader du parti la République des Valeurs s’est fendu d’un tweet pour rappeler que la génération d’orée n’a pas mis « fin » à l’Apartheid.

Les réactions des politiques pleuvent…

Les réactions se multiplient depuis l‘éruption de violences xénophobes en Afrique du Sud. Chefs d’Etat, musiciens, footballeurs, et autres personnalités, principalement du Nigeria et de l’Afrique du Sud, ont saisi leurs comptes Twitter pour exprimer leurs émotions. Place à celle de l’ex-ministre de l’Energie, Thierno Alassane Sall.

« Pour admirable que soit la génération Mandela,elle n’a pas mis fin à l’apartheid.Elle l’a réformé,les ségrégationnistes gardant les fruits de leur rapine, perpétuant un apartheid économique dans lequel finalement les pauvres tuent d’autres pauvres qui leur disputent la pitance », a-t-il écrit.

Lire aussi – Xénophobie en Afrique du Sud : Macky invite à l’apaisement entre pays

Xénophobie…

Cinq personnes ont été tuées et près de 200 autres arrêtées dans les émeutes xénophobes qui secouent, depuis le 1er septembre, l’Afrique du Sud, qualifiées de » totalement inacceptables » par plusieurs présidents africains.

Le pays de Mandela est le théâtre régulier de violences urbaines qui visent souvent les communautés immigrées, accusées d’être responsables des difficultés de son économie et taux de chômage record (29%). Première puissance industrielle du continent, l’Afrique du Sud accueille de nombreux migrants venus de toute l’Afrique australe.

Afrique Du Sud Thierno Alassane Sall
whatsapp 200
Annonces

(2) commentaires

Le Sénégalais

Bien vue monsieur thierno alassane Sall

Cheikh Tidiane Diene

Tous les pays africains sans exception doivent interdire l accès dans leurs pays les ressortissants sud africains noirs. Ces sauvages ces mangeurs de chair humaine doivent être sanctionnés ils ont fait honte à toute la communauté africaine ces ingrats ils sont amnésiques car quand les blancs sud africains les tuer par milliers c c’est les gens qu ils tuent aujourd’hui qui les soutenaient ces fils de putes sud-africains sont des pures sauvages

Publier un commentaire