PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
grace mugab - Afrique du Sud : Grace Mugabe obtient une «immunité diplomatique» et quitte le pays

Afrique du Sud : Grace Mugabe obtient une «immunité diplomatique» et quitte le pays

La première dame zimbabwéenne, Grace Mugabe, a quitté l’Afrique du Sud, ce dimanche 20 août, sans encombre. Gabriella Engels, 20 ans, affirme avoir été agressée violemment, avec un câble et une prise, par la première dame dans un hôtel d’un quartier huppé de Johannesburg le 13 août. Selon les médias sud-africains, deux fils de Grace Mugabe se trouvaient dans le même établissement.

A la suite de cet incident, les autorités zimbabwéennes ont demandé mercredi à Pretoria l’immunité diplomatique pour Grace Mugabe, un privilège qui lui a finalement été accordé.

La chef de la diplomatie sud-africaine Maite Nkoana-Mashabane « a décidé que l’immunité diplomatique était justifiée dans ce cas particulier », a annoncé son ministère dans un communiqué dimanche. La décision a été prise samedi et, quelques heures plus tard, Grace Mugabe quittait l’Afrique du Sud pour le Zimbabwe. « Le président Robert Mugabe, qui était accompagné de la première dame, (…) est arrivé à bord d’un vol Air Zimbabwe dimanche très tôt » à Harare, a annoncé la radio zimbabwéenne nationale.

Afrique Du Sud Agression Présumée
Annonces

Publier un commentaire