Afrique/Développement communautaire: Amsatou Sow Sibibé invite la société civile aux côtés de l’Etat

Les 50 personnalités les plus influentes en Afrique ont été primées lors du Gala d’Influences Magazine dont le thème cette année, portait sur “les défis du développement communautaire en Afrique de l’Ouest”. Le professeur Amsatou Sow Sidibé, première femme agrégée en Sciences juridiques et politiques a rappelé le rôle des Africains dans l’essor du continent.

Une occasion pour promouvoir le leadership africain, et surtout encourager et magnifier les actions menées par des hommes et femmes de valeur.

Chaque récipiendaire en ce qui le concerne, a dû inspirer des générations, tout en transmettant des messages aux peuples participant ainsi au développement de l’Afrique, avec la conscientisation de sa jeunesse.

Selon Ismaëla Badji, le maître d’oeuvre “personne ne peut construire l’Afrique à la place des Africains, car c’est eux-mêmes qui sont préposés au relèvement des défis. Etant entendu que l’ère où l’on attendait les autorités est révolue”.

Pour sa part, le professeur Amsatou Sow Sidibé a invité la société civile à une participation plus active aux côtés de l’Etat et d’oeuvrer pour la stabilité des communautés. Selon  elle “le mot développement implique tout ce qui peut assurer un développement économique, la sécurité humaine et la paix entre autres”.

C’est d’autant plus important pour elle qu’il existe une interdépendance entre le développement, la démocratie, les droits humains et la paix.

Elle n’a pas manqué également d’aborder l’actualité liée à la problématique du foncier et les violences inhérentes comme celles notées récemment entre les 253 victimes de démolition de maisons à Gadaye et les forces de l’ordre. A en croire Amsatou Sow Sidibé, au Sénégal il n’y a pas de place pour les violences policières.

 

whatsapp 171
Annonces