Annonces
Publicité
» » » » » » Africa Peace Initiative : « On ne peut...

Africa Peace Initiative : « On ne peut développer ce pays sans la paix entre les acteurs »

  • Cheikh Kandé Cheikh Kandé

Africa Peace Initiative (API), comme son nom l’indique, ne veut négliger aucun aspect dans sa lutte pour la paix au Sénégal et partout en Afrique. Cette fois, par un communiqué signé la commission Paix de la même structure, l’organisation s’en est prise aux acteurs politiques qu’elle dit être, pour la plupart, les responsables des instabilités qui secouent le pays.

Pour API, les politiciens sont les seuls responsables des différentes situations d’instabilité qui frappent le Sénégal avant, pendant et après toutes les formes d’élections. Ainsi, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, cette organisation appelle aux acteurs politiques de pacifier l’espace politique s’ils veulent vraiment le développement ou l’émergence du pays.

Ainsi pour API : « une personne qui n’est pas animé d’un esprit de paix, qui n’a pas ses actions et sa philosophie guidées par la paix, ne saurait porter des projets fiables de développement, ne saurait être capable de gestions qui puissent prendre en compte la quiétude des gouvernés ».

De poursuivre dans le communiqué : « Nous interpellons tous les acteurs politiques Sénégalais en particulier, de l’Afrique en général, d’ajouter dans leur calendrier politique un tableau spécifiquement réservé à l’éducation à la Paix, car sans la paix dans le cœur de l’acteur, il n’ya pas de bonnes initiatives ».

Parlant des conflits qui existent entre certains acteurs politiques qui vont même jusqu’à s’insulter sur des plateaux télés ou en direct dans les radios ou par les réseaux sociaux, API a invité tous les hommes politiques à comprendre que « si l’on veut développer la citée, il faut d’abord développer la paix des cœurs, la paix entre les acteurs et le matérialiser par des actes pacifiques sur le terrain politique ».

De conclure : « nous demandons solennellement à l’ensemble des acteurs, quelque soit leur domaine d’intervention de mettre sur place un ensemble de système qui permettra d’éviter des querelles puériles qui ne permettent pas de rattraper le train de l’émergence qui semble s’éloigner à chaque situation de conflit ».  

 

 

 

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • Afrique
    02/11/2017 17:36

    singe. chien.crocodile. chat.tigre.lapin

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces