Affaire Valbuena : L’avocat de Benzema se dit « assez confiant sur les suites de la procédure »

Affaire Valbuena : L’avocat de Benzema se dit « assez confiant sur les suites de la procédure »

C’est l’affaire qui secoue en ce moment et la justice et le football français en même temps. L’affaire Valbuena pour ne pas la nommer et qui a impliqué Karim Benzema, l’attaquant du Real de Madrid, est peut-être loin de connaître son épilogue. En effet, l’ancien lyonnais a été mis en examen ce matin. Suffisant pour faire réagir le monde du football français et, bien entendu son avocat, Maître Sylvain Cormier qui déclare être déçu mais confiant quant à la suite de la procédure.

Rien ne va plus chez Benzema ! Habitué à faire parler de lui par ses prouesses avec le club Merengue du Real de Madrid, Karim Benzema est, cette fois-ci, le centre de toutes les discussions au niveau de Dame justice. Victime d’une blessure qui l’éloigne des terrains depuis maintenant plusieurs semaines, il a été mis en examen ce Jeudi matin dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

Le madrilène et son entourage restent persuadés de son innocence, comme en témoignent les propos de son avocat, Maître Sylvain Cormier. « Je suis profondément déçu. Je pense que dès ce stade de la procédure il y avait de quoi éviter une mise en examen. Le magistrat instructeur préfère faire des vérifications et a indiqué qu’elle travaillerait assez rapidement. Je suis assez confiant sur les suites de la procédure », a-t-il indiqué à sa sortie du palais de justice de Versailles.

« La seule contrainte, ajoute-t-il, c’est de ne pas rencontrer les protagonistes du dossier le temps qu’ils soient entendus. Il y aura des auditions qui, nous dit-on, seraient très rapidement effectuées ». Me Cormier de poursuivre, non sans manquer d’évoquer le moral de son client : « Il sait qu’il n’a absolument rien à se reprocher. En revanche, il est un peu révolté par ce battage. J’ai lu pas mal de rumeurs, on a notamment entendu parler d’aveux, mais cela est faux, ce n’est pas du tout sa position (…) Je n’ai pas le sentiment que cette affaire sera longue, je pense plutôt que c’est un dossier qui peut se dégonfler rapidement », a conclu Me Cormier.

Rappelons que Benzema est poursuivi pour « complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un délit ». Il risque cinq ans de prison et 75 000 euros à verser.

 

1 COMMENTAIRE
  • Ol

    raquaille, tu n'as rien dans la tête !

Publiez un commentaire