PUBLICITÉ

Affaire Boffa Bayotte : René Capain Bassene torturé à la prison de Ziguinchor, (Avocat)

René Capain Bassene, le cerveau présumé de la tuerie de Boffa Bayotte en 2018 a fait face au juge instructeur mardi. Il a déclaré avoir été torturé lors de sa détention à la prison de Ziguinchor. Son avocat clame son innocence.

Me Ciré Clédore Ly a d’emblée déploré que des personnes soient gardées en prison des années et des années. « Ensuite, un beau jour, tambour battant ; on veut terminer une enquête, une information. Je pense que tout cela ne participe pas du droit à un procès équitable », a-t-il dénoncé sur Rfm estimant que son client, Rene Capain Bassene est innocent.

Procès

Épluchant le procès, la robe noire a soutenu que le juge d’instruction a posé des questions relativement aux faits tandis que lui,  a « naturellement posé des questions à décharge » pourvu que l’information «le plus souvent », c’est des questions à charge. « Le juge d’instruction cherche naturellement des coupables alors que ce que l’on devrait rechercher, c’est la vérité », a regretté Me Ly.

Torture

L’avocat a également déploré la récurrence des complaintes pour torture « des personnes arrêtées pour certaines informations ». « C’est grave. Cela, je le déplore énormément. Et dans ce dossier, je ne manquerai pas aussi de le déplorer », a-t-il dit ajoutant que son client a « allégué » des actes de torture en prison.

Constat

Il a affirmé avoir plusieurs dossiers où toutes les personnes ont parlé de torture venant de personnes « très respectées » dans ce pays. « J’ai toujours dit et soutenu que la crème, c’est la gendarmerie nationale. Hors de plus en plus, il y a des allégations de tortures et d’accusations contre ce corps », a conclu Me Ciré Clédore Ly.

 

11
Annonces

(5) commentaires

  • Dama

    Nanou ko rey

  • Sagna

    Me Ly tu es la merde du barreau sénégalais avec tes dents de cromagnons
    Ces assassins méritent d’être pendus pas défendus salaud

  • L'espagnol

    Pour aller chercher du bois mort dans la forêt, ces assassins ont tué 14 soutiens de familles sans pitié. Je crois qu’un avocat sérieux ne devrait même pas se permettre de les défendre. Mais comme on dit, il existera toujours des avocats du diable dans ce pays. Honte à ces Rebelles qui tuent sans pitié. Je hais ceux qui éliminent la vie de leurs semblables.

    • Xosluman

      Les véritables commanditaires et assassins de la tuerie de la forêt des Bayottes se trouvent au haut sommet du pouvoir de l’état sénégalais. René Capain Bassène n’est qu’un journaliste qui tente de faire son travail et n’est qu’un bouc-émissaire à qui le pouvoir central essaie, comme d’habitude, dans ce camouflé, de trouver un coupable dans cette affaire, en sa personne. M. Bassène a droit comme tout citoyen à un jugement juste et équitable et non à une mascarade ou une comédie judiciaire, comme celle qui se joue en ce moment. Jusqu’à preuve du contraire M. Bassène est innocent. Un interrogatoire de plus 10 heures sans interruption est du jamais vu. Ces vis de procédures sont dignes des pratiques en cours dans des républiques de bananes.
      J’ai honte pour le système judiciaire de mon pays.

    • Kamou

      La merde c bien toi. Toi tu sais kil y a 1 difference entre 1 chercheur de Bois et Un coupeur. Et c domage k vous autres casamancais entretensient 7 confusion

Publier un commentaire

PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
  • 1210e54_11004-17tk22o.v7wp8yf1or 20:27 - 09/07/2020 Criminalité : 2630 individus arrêtés dont 47 de nationalités étrangères, en juin
  • Babacar Ngom-Sedima (14)
    20:24 - 09/07/2020 Dossier Akilee : Babacar Ngom dit assumer sa position sur cette affaire… (Senego-TV)
  • Babacar Ngom Sedima
    20:14 - 09/07/2020 Foncier à Djilakh : “Des négociations sont en cours…” (Senego-TV)
  • Babacar Ngom-Sedima (10)
    20:11 - 09/07/2020 Polémique foncière : Babacar Ngom livre sa part de vérité et se dit victime… (Senego Tv)