Affaire Baldé : Me Pape Mamaille Diockou liste les incohérences de la Crei

Un des avocats de Abdoulaye Baldé, Me Pape Mamaille Diockou et non moins patron des jeunesses de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) a listé dans L’Obs les incohérences de la Crei.

A en croire cet avocat inscrit au barreau de Paris, «il y a beaucoup d’incohérence dans l’acte d’accusation de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). Dans l’acte de la mise en demeure, le Procureur de cette Cour a dit : «Les biens appartenant à madame Aminata Gassama, épouse de Abdoulaye Baldé.» Le fait même de citer Aminata Gassama prouve à suffisance que ces biens n’appartiennent pas à Abdoulaye Baldé qui s’est marié sous le régime de la séparation des biens. On ne peut pas, par un pouvoir de baguette magique, attribuer ces biens à Abdoulaye Baldé. Une autre incohérence flagrante, c’est la société Delgas Assainissement de Gana Ngom, attribuée à notre client. Il n’a rien à voir avec cette société. Il y a aussi l’estimation des biens attribués à Abdoulaye Baldé faite de manière exagérée. Ce sont toutes ces incohérences qui ont fait que son patrimoine a atteint ce chiffre fallacieux de 5 milliards de FCfa».

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire