Acharnement contre Barthélémy Dias : Le maire de Sacré-coeur convoqué pour “vol de téléphone portable”

Le maire de la commune de Baobab-Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, a déféré ce mercredi 3 juin, à la convocation au commissariat de police du Point E. Mais il s’agissait plutôt d’une affaire de vol d’un téléphone portable. C’est lui-même qui l’a dit à la sortie de son audition.
“Je suis venu répondre à une convocation. Mais ce n’est que de la diversion, de la provocation. Alors qu’on parle d’une affaire de 4 000 m2 donnés de manière illégale sur le domaine public maritime, on me convoque ici pour un soi-disant vol d’un téléphone portable et pour violence exercée sur des agents”, a-t-il confié aux journalistes.
A l’en croire, l’incident aurait eu lieu lors de sa descente musclée, hier mardi, pour ordonner l’arrêté définitif dudit chantier.
Barthélémy Dias de persister : “Le domaine public maritime est inaliénable », pointant ainsi l’œuvre d’ “une bande de malfaiteurs» dans cette affaire.
“Nous nous battons pour mettre fin à tout cela. Nous nous battrons pour préserver le littoral”, a notamment juré le maire de Mermoz-Sacré-Cœur.
</d
iv>

Abonnez-vous pour ne plus manquer les vidéos en rapport avec le Sénégal !
whatsapp 129
Annonces

(5) commentaires

  • Malick Diallo

    disons vraiment ce pays est un pays de laisser aller ou les politiciens croient tous ce qui est bon cest pour eux est nous les pauvres toujour en second jaune francement les politiciens nous coutent cher macky sall est complice il ne me diras pas que il nest pas aux courant de ce qui se passe sur la corniche le president abdou diouf lavait fait il construit a cotè de la mere cest ilegal ce pays cest de la foutesse les sales dirigeants font ce quils veulent un pays sans discipline ou vie les malhonnetes la lois est avec eux pour devoloper ce pays il faudra changer ce sale systeme qui nous portent pŕejudice est portent prèjudice tout une genèration tous les gens qui nous gouvernent ce sont des anciens fils de pauvre ce pays est foutue sont pas des nobles francement lafricain est tres enretard nous sommes le continent le plus maudie le plus arrierè a cause de nos dirigeants sabs personnalitè

  • Malick Diallo

    disons vraiment ce pays est un pays de laisser aller ou les politiciens croient tous ce qui est bon cest pour eux est nous les pauvres toujour en second jaune francement les politiciens nous coutent cher macky sall est complice il ne me diras pas que il nest pas aux courant de ce qui se passe sur la corniche le president abdou diouf lavait fait il construit a cotè de la mere cest ilegal ce pays cest de la foutesse les sales dirigeants font ce quils veulent un pays sans discipline ou vie les malhonnetes la lois est avec eux pour devoloper ce pays il faudra changer ce sale systeme qui nous portent pŕejudice est portent prèjudice tout une genèration tous les gens qui nous gouvernent ce sont des anciens fils de pauvre ce pays est foutue sont pas des nobles francement lafricain est tres enretard nous sommes le continent le plus maudie le plus arrierè a cause de nos dirigeants sabs personnalitè

  • Saidou Dieme

    Du courage Mr le Maire. Vous êtes diffèrent de celui de Ngor- Almafies.,
    Qui a laissé sa corniche entre les mains des prédateurs
    Dieuredieuf!

  • Mamadou

    Il y a plus de 10 millions de personnes mécontentes, et en face
    il n y a pas 2 millions de force de l ordre
    Bakh neu, bilahi ces autorités continuent à maltraiter la population
    avec l aide des forces du désordre qui doivent plutot montrer leur
    patriotisme au lieu de toujours taper sur le peuple
    Mais pas de précipitation les fruits mûrs vont tomber des branches avec juste un petit vent
    On n a pas besoin de secouer les branches, les fruits vont tomber
    Hier, j ai vu à Mbacké et à Touba des policiers qui couraient devant les manifestants
    Voilà donc des forces de l ordre qui se permettaient de taper sur
    des gens au lieu de leur parler correctement et calmement dès les
    premiers jours du couvre-feu et de l etat d urgence. Hier ils couraient
    devant la foule des manifestants. On ne peut pas parler de leur courage:
    se permettre de taper injustement des individus qui n ont rien fait,
    mais qui ont juste tardé à rentrer chez eux et on les tapait comme
    des animaux; hier, on voit ces memes forces qui couraient comme Bolt.
    Les gens ne vont plus accepter de se faire taper et humilier comme
    les premiers jours du couvre feu.

  • Aicha

    Du courage Monsieur le Maire

PUBLICITÉ
VIDÉOS