Accusé d’être un « maire fantôme » : Racine Talla répond à ses détracteurs…
PUBLICITÉ

Accusé d’être un « maire fantôme » : Racine Talla répond à ses détracteurs…

« Je plains une localité où le Maire considère sa fonction comme un métier… » Une réaction de Racine Talla qui a décidé de solder ses comptes avec ses détracteurs, lors de l’Assemblée générale des investis de la coalition présidentielle de Wakhinane-Nimzatt qui s’est tenue le week-end dernier.

Le Maire de Wakhinane-Nimzatt a voulu démontrer qu’il n’a pas usurpé son statut de tête de liste communale de Bennoo Bockk Yaakar de Wakhinane-Nimzatt. Dopé par la forte mobilisation des militants et la présence d’Aliou Sall, maire de la ville de Guediawaye et des investis comme Abdou Khaffor Touré, Modou Mamoune Ngom et Anna Poupaye Gomis, Racine Talla apporte la réplique à ses pourfendeurs qui le taxent de « Maire fantôme ».

Impulser le développement local par…

« Ceux qui m’accusent de Maire fantôme ont non seulement la mémoire courte mais ils sont intellectuellement limités pour participer à un débat d’idées qui s’affranchit de jugements de valeur et de verbiages. Être maire n’est ni un métier ni une fin en soi. Il est un moyen institutionnel d’impulser le développement local par le biais d’un plan savamment élaboré par des compétences locales mises à contribution conformément à l’esprit de la décentralisation. Je plains une localité le Maire considère sa fonction comme un métier« , souligne-t-il.

Engagement politique…

Le Maire de Wakhinane-Nimzatt de poursuivre : « Mon engagement politique et ma volonté d’avoir les coudées franches pour diriger encore Wakhinane-Nimzatt revêtent une connotation sacerdotale suffisamment forte pour préfigurer d’une gestion inclusive, concertée et efficiente comme nous le recommande le Président Macky Sall« .

Aliou Sall : « Je ne m’étais trompé car…« 

S’adressant à l’assistance en sa qualité de coordonnateur départemental de la coalition présidentielle à Guediawaye, Aliou Sall a réaffirmé son soutien à Racine Talla. « Quand je déclarais à haute et intelligible voix que c’est le choix de Racine Talla comme tête de BBY qui m’aurait agréé, on était très loin de la période des investitures. Je ne m’étais trompé car le Président Sall confirmera ma préférence quelques semaines plus tard« , explique le Maire de Guédiawaye.

Avant de faire passer Wakhinane-Nimzatt au statut de…

« Nul n’est mieux apte que toi pour la conduite des affaires de la localité. Avant de faire passer Wakhinane-Nimzatt au statut d’une dame rébarbative dont personne ne voulait à l’état d’une beauté rarissime au point de donner le tournis à de nombreux courtisans, tu as fait tes preuves dans le domaine de la philosophie et à la radiotélévision sénégalaise (RTS)« , conclut Aliou Sall.

#Détracteurs #MaireFantôme #RacineTalla

14
PUBLICITÉ