Accusé d’avoir regardé du porno au parlement, un député britannique reconnait les faits et démissionne…
PUBLICITÉ

Accusé d’avoir regardé du porno au parlement, un député britannique reconnait les faits et démissionne…

Le député conservateur Neil Parish a été suspendu vendredi par son groupe au Parlement après avoir été accusé d’avoir regardé de la pornographie sur son téléphone portable à la Chambre des communes. Après avoir nié les accusations, il a finalement admis avoir regardé par deux fois des sites pornographiques.

Après avoir plaidé l' »erreur« , il reconnaît un « moment de folie« . Neil Parish, député conservateur britannique, qui faisait l’objet d’une enquête, accusé d’avoir regardé de la pornographie sur son téléphone, a reconnu les faits, dans une interview à la BBC ce samedi.

« Je n’étais pas fier de ce que je faisais« , a-t-il déclaré, annonçant démissionner de son poste. Neil Parish a admis avoir regardé deux fois des sites pornographiques en pleine séance à la Chambre des communes. Le député affirme que la première a été accidentelle, alors qu’il faisait des recherches sur des tracteurs. Il explique avoir alors cliqué sur un site pornographique avec « un nom similaire« .

« J’ai regardé un moment, ce que je n’aurais pas dû faire« , concède-t-il. « Mais ma faute, ma plus grande faute, a été que j’y suis retourné une seconde fois (…) c’était délibéré, pendant que j’attendais de voter à la Chambre« , a-t-il expliqué, au bord des larmes, à la BBC.

« J’ai perdu l’esprit« 

Le Parti conservateur britannique de Boris Johnson avait ouvert mercredi une enquête après qu’un député a accusé Neil Parish d’avoir regardé des contenus pornographiques à la Chambre des communes. Il n’avait alors pas été publiquement nommé, mais s’était signalé par lui-même auprès de la commission du Parlement chargée des questions de conduite des députés et avait été suspendu par son groupe.

« Ce que j’ai fait était absolument mal. J’ai eu tort, j’ai été stupide, j’ai perdu l’esprit« , s’est-il excusé. Plus tôt dans la journée, le député avait affirmé qu’il attendrait les conclusions de l’enquête en continuant son « devoir« , avant de changer d’avis, étant donnée l’ampleur de l’affaire. Une nouvelle élection être organisée pour le remplacer, dans les villes de Tiverton et Honiton qu’il représentait à la Chambre.

Avec Bfmtv

PUBLICITÉ

12 commentaire

  1. Sam le pirate

    🇸🇳 Ici au Sénégal un député de BBY bou katé en direct à l’hémicycle ne démissionnera pas,sera soutenu par ses camarades de ma majorité et sera même reçu par macky pour l’honorer. Rewmii dafa NEUP depuis 2012. 😂😂

  2. kewrith

    Ça c’est une vraie assemblée les représentants du peuple doivent être des exemples contrairement au Sénégal où un député se permet tout quand il est du côté du pouvoir

  3. Awa

    mdr sam le pirate rew nga mais nac c la verite

  4. Awa

    angalterre fofou ils sont civiliser et democrate doufi afrik tiakhate ac mataye

  5. Patriote

    Et celui qui viole ?

  6. baye waly

    @patriote soutouralale sa papa c’est mieux

  7. zik

    En france mome c’est connu que c’est à l’assemblée nationale qu’il ya l’un des plus gros trafic de visionnage de sites de tate.

  8. pico

    Li rek mou démissionner
    Trafiquants de passeport doivent se suicider

  9. Un bon croyant musulman ne fera pas cette bétises des incroyants

    Un conservateur s’il devient musulman il peut avoir 4 femmes en ce moment il n’aurait pas besoin de regarder les porno
    Allah a facilité les hommes de vivre dignement malheureusement certains non rien compris

  10. salif

    😂

  11. salif

    Even toilet is better then you .

  12. Simon SOVISSI

    Qu’est-ce qui a déclenché l’accusation ? Une dénonciation et pourquoi ? Les téléphones des députés anglais sont-ils sur écoute ? N’y a-t-il pas de vie privée pour les élus anglais ? L’article n’a pas été dans ces détails. Pouvez-vous me donner quelques informations complémentaires ?