Abdoulaye Vilane, ou la partie visible de l’iceberg (Par Ibra Fall)*
PUBLICITÉ

Abdoulaye Vilane, ou la partie visible de l’iceberg (Par Ibra Fall)*

Devons nous laisser Abdoulaye Vilane seul face à ses détracteurs dans le Ndoucoumane ?

Dans la bataille pour le contrôle de la mairie de Kaffrine, Abdoulaye Vilane mérite bien notre soutien.

Soutien ? La bataille de Kaffrne, c’est notre combat, autant que le sien car, c’est le parti socialiste qui est visé à travers son porte parole, une icône qui l’a défendu avec courage et lucidité dans les conditions difficiles de l’aube de la première alternance.

A l’éoque, il fallait s’armer de patience, de courage et d’une conviction assez forte, pour parcourir les médias et porter la voix quasi inaudible du parti socialiste qui venait de perdre le pouvoir. L’adversaire n’était pas tendre; et le brouhaha antisocialiste surfait, assourdissant, sur un cliché : quarante ans .

Abdoulaye Vilane l’avait fait, bien fait, et ne s’était pas contenté des plateaux de télévision, ni des studios de radio. Il investissait « Wakh sa khalate », régulièrement.

En un mot, il s’est donné à son parti, bravant le risque, tous les risques, quand celui-ci, ainsi submergé par ses adversaires, victimes de charges démesurées, et subissant des pertes énormes, avait réellement besoin d’un puissant souffle.

Le drame, c’est que l’adversaire, ou l’ennemi d’Abdoulaye Vilane est son allié de la coalition Benno Book Yakaar.

Un responsable de l’Alliance Pour la République APR a décidé qu’une fois nommé ministre, il doit devenir maire de Kaffrine en remplacement de Abdoulaye Vilane. C’est humain, car l’homme et l’animal ont en partage l’appétit; sauf que chez l’animal, l’appétit n’est pas démesuré. Pour y arriver, le ministre compte passer sur …… notre camarade. Il s’est déjà substitué à lui lors d’une rencontre organisée avec ses partisans à Kaffrine.

Son discours était tantôt celui du maire, et parfois, celui d’un président de région. Est il en mission commandée ? Si la réponse est oui, et si de son action, d’autres prennent de la graine, le parti socialiste sera la principale victme d’un péril marron beige qui présente déjà quelques signes un peu partout, et qui s’est révélé au grand jour lors de la fameuse rencontre de Kaffrine.

Abdoulaye Vilane a géré la commune de Kaffrine sans casserole, et sans tambour ni trompette. Cette posture respectable a obligé le ministre municipal de Kaffrine à servir un discours folklorique, sans intérêt majeur certes, mais contenant des allusions et des propos inélegants ou discourtois pour un allié (?)

Abdoulaye Vilane n’est que la partie visible d’un iceberg, des faits de sa popularité, de son ton élevé, de la position qu’il occupe et du manque d’élégance de son rival.

Abdoulaye Vilane parti visible de l’iceberg

D’autres responsables de l’Alliance Pour la République APR ont décidé d’en découdre avec des maires socialistes, comme à Grand Dakar et à Pikine par exemple.

Ceci dit, les alliés ne sont pas forcément des amis, et l’APR a le droit de présenter des candidats dans les localités de son choix, quitte à défenestrer ses alliés. Ces derniers doivent user de ce même droit, et de la liberté de défendre leurs responsables menacés par l’allié en présentant des candidats la où ils le jugent nécessaires.

La création de la coalition Benno Bok Yakaar était une réponse à une sollicitation du candidat Macky Sall entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012. Dans ce cadre, les engagements pris par les leaders de la coalition doivent lier toutes les formations, ou sont caduques.

* Parti socialiste Pikine

PUBLICITÉ

15 commentaire

  1. Ousmane Ba

    Vilane est un homme politique qui mérite respect et remerciement…car il incarne l’homme juste , honnête et sincère. Vilane n’a pas peur de dénoncer tout ce qui est contraire à une vision politique pratiquée par certains opportunistes politiciens véreux.

    1. Mister No

      Vous avez vu juste

  2. Lamine Diop

    Ha ha ha!

    Qui va pleurer pour lui?
    Quand Macky s’appliquait à mettre à mort Khalifa Sall lui et sa bande applaudissaient.
    C’est le retour du couteau.
    Asseyez d’être aussi digne que votre encien collègue m’a été.

    1. Mister No

      Il ne s’agit pas de pleurer pour Vilane comme vous l’avez fait et le faites encore pour Khalifa Sall. Il n’est pas faible lui

    2. Diagne

      Merci beaucoup Lamine Diop bien dit. Fii fatté khadjoufi. Wilane Khana tu as oublié cette fameuse nuit ou le doyen des juges décernait un mandat de dépôt à Khalifa SALL. Ton intervention à travers la RFM kene douko fatté. Tu avais traité Khalifa de tous les maux.
      Ndeyssane soit digne et respectes la volonté de djimory

      1. Mister No

        Tu n’as rien compris. Il n’ya pas de mandat de dépôt pour Vilane. Il y’a juste des rivalités politiques qui animent les acteurs de tout bord. Le camp de Khalifa Sall n’est pas épargné. Barth l’a vilipendé d’ailleurs

  3. charles

    QUEL PARTI SOCIALISTE PARLE T’ON?
    IL ME SEMBLE QUE CELUI DE LÉOPOLD SEDAR SENGHOR N’EST PLUS.
    IL EST DEVENU UN CLIB DE RÊVES.
    LE PARTI SOCIALISTE QUI N’A PLUS DE CANDIDATS .
    UN PARTI SOCIALISTE NE PEUT PAS ÊTRE SANS UN CADRE CAPABLE D’ÊTRE PRÉSIDENT.
    APR/BBY OU AVOIR UN PARTI SOCIALISTE :IL FAUT CHOISIR.

    1. Mister No

      Le parti socialiste est bien là, et c’est justement de lui qu’il est question. Ne prenez pas vos désirs pour des réalités

  4. Faye

    Les loups entre eux.wilane ne mérite aucune forme de compassion

    1. Mister No

      Vilane n’a pas besoin de compassion. Le loup c’est toi

  5. Malick Diallo

    Abdoulaye willane il.est le plus geular est le plus vilin domage un bau paleur demain inchalla cest la tombe
    .

    1. Mister No

      La tombe c’est pour tout le monde. Y compris toi

  6. Malick Diallo

    Monsieur Abdoulaye Wilane il plus griot des griots cest un baux parleur le plus vilin de LAPR .

    1. Mister No

      Vous ignorez jusqu’au parti de monsieur Abdoulaye Vilane. Hein monsieur Diallo

  7. Sadio

    Il est bien le Guy courage allons vite y’a pas assez de temps l’écart se creuse entre le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.