Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“Abdoulaye Daouda Diallo confirme, les ICS doivent 120 milliards à l’Etat du Sénégal…”

La Cour des Comptes apporte aux patriotes responsables une bonne nouvelle en faisant l’analyse des comptes des Industriels Chimiques du Sénégal (ICS). Celles-ci doivent 120 milliards au peuple sénégalais, le tout puissant ministre des finances du Président Macky Sall ADD l’a confirmé à l’Assemblée nationale.

Je n’ai jamais caché mes divergences de vue avec Macky Sall au sujet des ICS. Pour moi, les ICS doivent être comme l’Office Chérifien des Phosphates au Maroc, la colonne vertébrale de l’économie. Elles n’auraient jamais dû être cédées au privé étranger même indien d’Inde ou d’Indonésie. Il n’y a aucune raison, les Sénégalais ont tôt fait de maîtriser la technologie de l’acide phosphorique et des engrais. Nos ressources en phosphates dépassent celles du Maroc et quel que soit l’évolution technologique future, on ne se passera pas de phosphore, indispensable à la vie.

Ainsi, cette découverte est une aubaine pour récupérer le capital des ICS, qui devra désormais appartenir au peuple et non plus à l’Etat BBY ou FayeSall.
Affaire à suivre.

Dossier nouveau : À BBY, plus on pille les sociétés d’Etat, mieux on est vu.

Bibi Baldé avec la bénédiction du gouvernement de Macky Sall a amené la dette de la Poste vis – à – vis du Trésor Public à près de 250 milliards en suivant les traces de son prédécesseur Ciré Dia de Thiès. Et pour récompense, ils sont tous les deux les candidats de BBY à la mairie de Kolda et à la présidence du conseil départemental de Thiès. Plus on pille la Poste, mieux on est considéré chez les FayeSall.

ADD a reconnu le pillage pour s’empresser de dire qu’ils ne sont pas les premiers; tous les régimes ont fait la même chose (Sic)! Les travailleurs de la Poste devraient se lever et défendre leur entreprise et refuser le clientélisme sans lendemain.

ADD à la suite de son prédécesseur Amadou Ba, aime à annoncer des records de dépenses budgétaires. Il oublie d’annoncer des records d’endettement extérieur et intérieur. La dette du Sénégal dépasse les 10 000 milliards. Les arriérés intérieurs, ce que l’Etat doit aux PME, PMI, BTP, Transport, Secteur Pétrolier, Universités privées, Avions de Air Sénégal, Hôpitaux, CMU et même bourses familiales, etc., dépassent largement les obligations impayées de l’Etat, invention de BBY pour cacher la « dette intérieure ». Celle-ci est la variable macroéconomique critique de notre pays à taux de change fixe et à création monétaire limitée.

Donc ADD prompt à donner des leçons d’économie 2.0 (à BBY on devient économiste par décret présidentiel ou par nomination comme député) devrait plutôt chercher à effacer les arriérés intérieurs de manière transparente.
A ce sujet, il devrait faire le point sur le patrimoine bâti de l’Etat cédé à des privés à Dakar Plateau et nous dire ce que l’Etat gagne dans cette affaire.

Sa nouvelle société de gestion du patrimoine bâti votée en catimini à l’AN, ne devrait pas servir à masquer des opérations douteuses du libéralisme de copain

Mamadou Lamine Diallo, Président du mouvement Tekki.

11 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    15:58 - 05/12/2021

    Le gaz de Grande Tortue Ahmeyin (GTA) (Par Mary Teuw Niane)*

    Whatsapp
    15:52 - 05/12/2021

    Me El Hadji Diouf : “Sonko yagu na diay soufou Sénégal, té amnasi ay preuves” (Senego Tv)

    Whatsapp
    15:50 - 05/12/2021

    Affaire Adji Sarr : Me El Hadji Diouf retrace le film et charge encore Ousmane Sonko (Senego tv)

    Whatsapp
    15:36 - 05/12/2021

    Combat de Siteu : Ses supporters envahissent Diamaguene (vidéo)

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp