PUBLICITÉ
mandiaye ndiaye - Idrissa Seck éternel défenseur des intérêts du Sénégal (Par Mandiaye Ndiaye)

Idrissa Seck éternel défenseur des intérêts du Sénégal (Par Mandiaye Ndiaye)

Parler beaucoup est une chose, parler à bon escient en est une autre.

Ces jours qui courent le Pétrole et le gaz enflamment le débat public au Sénégal suite au reportage de la journaliste Mayeni Jones de la BBC. Un scandale à plusieurs milliards avec des signatures de contrats douteux dont les Sénégalais doivent être édifiés. Il est bien normal que chaque Sénégalais soucieux du devenir de son pays doit s’impliquer d’avantage pour une gestion transparente des ressources en pétrole et gaz. D’un autre côté les revendications et dénonciations doivent être citoyennes, justes, loyales et non partisanes.

Depuis un certain temps nous constatons un acharnement sans raison sur la personne de Idrissa Seck Président du parti Rewmi qui est la cible parfaite de certaines personnalités qui directement ou indirectement essayent de le mettre en mal avec le peuple Sénégalais allant même jusqu’à faire des suppositions et affirmations fallacieuses contre sa personne du fait qu’il ne s’est pas prononcé sur le pétrole et le gaz depuis la sortie du reportage de la journaliste Mayeni Jones. Idrissa Seck ne fait pas de compromissions et il a bien dit que pour le reste de sa vie aucune mission politique ne dérivera du décret de quelqu’un, c’est seul le suffrage du peuple Sénégalais qui le mettra en mission pour clore définitivement le débat sur un supposé poste de vice président.

Le comportement de certains qui n’ont d’yeux que pour des positionnements est vraiment avilissant et n’est pas dans l’intérêt de ce combat qui est citoyen et non personnel. L’affaire des contrats de nos ressources n’est pas politique donc il faut arrêter de se mettre les bâtons dans les roues et revendiquer nos droits en tant que citoyen Sénégalais car c’est un bien commun et personne ne doit attendre son prochain pour lutter pour son pays. Il faut rappeler que lorsque Idrissa Seck prenait son courage avec sa liberté de ton pour dénoncer et alerter l’opinion Sénégalais, parmi ceux qui s’agitent aujourd’hui beaucoup étaient dans leur coin ou bien entrain de goûter les délices du pouvoir en s’érigeant même comme défenseur du pouvoir contre Idy.

Dans son combat de défense des intérêts du Sénégal Idrissa Seck n’a jamais critiqué, ni forcer, ni dénigrer qui que ce soit pour le rejoindre dans sa lutte, les archives sont là il a toujours enclenché seul la vérité et n’a jamais voulu faire une quelconque récupération politique. Donc respect à lui et faut arrêter les futilités et se battre dignement en vrai gentleman pour son pays comme Idrissa Seck l’a toujours fait avec responsabilité.

Idrissa Seck a été le premier à dénoncer la dévolution monarchique du pouvoir et l’anti constitutionnalité de la candidature de Wade, en 2011 il avait attiré l’attention des Sénégalais sur les 7 milliards taiwanais et la fortune de Macky Sall, à l’an un de l’accession au pouvoir de Macky Sall, Idrissa Seck avait osé dresser le bilan disant que le pays ne marche pas et que la direction prise par Macky Sall ne mènera pas le Sénégal dans le bon chemin ce qui lui avait valu le « Mbout mba Mbot ». Préférant garder sa liberté de ton au service du peuple Sénégalais, le parti Rewmi avait quitté la coalition Benno Book Yakar le mercredi 11 septembre 2013.
Pendant tout ce temps lui seul parlait et tout ce qu’il dénonçait est toujours d’actualité.

Ces fléchettes ne l’ébranlent guère car il a fait face au plus gigantesque complot d’Etat avec l’affaire des chantiers de Thiès et tant d’autres coups bas politiques. Fidèle à ses principes et constant il a toujours voué du respect à notre constitution et sa posture d’Homme d’Etat lui impose le droit de réserve sur certaines questions car « l’obligation de réserve est une restriction de la liberté d’expression qui s’applique aux agents du service public, en particulier les hauts fonctionnaires. Que l’on soit en position de retraite, de détachement ou même en activité sur le champ politique ».

Mais il s’est toujours montré disponible à la justice de notre pays pour dire ce qu’il sait si on venait à le convoquer et à plusieurs reprises sur des accusations gratuites, il a toujours invité la justice à s’auto saisir pour éclairer les Sénégalais en vain. Certains veulent le pousser à parler, soyez tranquilles Idrissa Seck a toujours parlé et continuera de parler dans la vérité pour le Peuple Sénégalais.

Sur l’affaire des contrats pétroliers et gaziers, sur instruction du Président Idrissa Seck le parti Rewmi à travers l’honorable député Déthié Fall avait déposé le 27 mars 2018 une demande pour la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur les contrats gaziers et pétroliers sans suite face à une assemblée mécanique. Trois valeurs fondamentales encadrent la vie d’Idrissa Seck Liberté Responsabilité, Vérité et tout ce qu’il dit est documenté. Voulant présider aux destinées du pays avec pour seule ambition de Servir le Sénégal, Idrissa Seck n’a aucune envie d’être le Président d’un Peuple qu’il trompe ou qui le trompe et il veut que chacun de ses pas soit mesuré à l’aune de l’intérêt national du Sénégal.

Le moment venu il se prononcera avec réalisme et dextérité.

* Parti Rewmi

Gaz Idrissa Seck
whatsapp 147
Annonces

(5) commentaires

Ndiagne Sambe

Idy dou gate ta dou mossa neka president Senegal un opposant qui nous parle que de l’arabe et sourate sans combattre l’injustice dans c’è pays meilleur est de tenor cet imbecille de macky Sall que de le remplacer avec c’è nullard de idy et vive Le Patriote Ousmane Sonko le future President du Senegal dès 2024

Nitt

47 milliards chantiers de thies daga ko faté protocole de rebeusse nakk mdrr amo lo wakh

Mamadou Diop

Il faut espérer mais toute rève ne devient pas realitè

Mbaye

Idrissa Seck, Mamadou Diop Decroix, Issa Sall, Pape Diop tous « OPPOSITION MACKYLLÉE »

Mbaye

Tout leader de l’opposition répondant à l’appel au dialogue de Macky Sall est une « OPPOSITION MACKYLLÉE »

Publier un commentaire