43 buts en 59 sélections: Neymar sur le point de battre Ronaldo, Zico et Pelé

43 buts en 59 sélections: Neymar sur le point de battre  Ronaldo, Zico et Pelé

On a beau être prévenu, lorsqu’on rencontre le Brésil il faut désormais encaisser un but de Neymar. L’équipe de France en a fait l’amère expérience, jeudi soir au Stade de France.

A 23 ans, Neymar n’est déjà plus qu’à 5 buts du record de Zico, auteur de 48 buts sous le maillot du Brésil. Sur le plan de la rentabilité, l’attaquant du Barça est plus performant que son glorieux prédecesseur, puisqu’il a inscrit ses 43 buts en seulement 59 sélections, contre 71 pour Zico. Jeudi soir, Neymar a trompé Mandanda dans un angle impossible. A vrai dire, il marque dans toutes les positions. Sans véritable deuxième attaquant fixe à ses côtés en équipe nationale, il est clairement le buteur attitré de la Seleçao. A l’inverse de sa situation en club où il doit partager les buts avec Lionel Messi et Luis Suarez, les deux autres artilleurs attitrés du Barça.

Si Neymar devance désormais d’une quatre unités Bebeto, 39 buts en 75 sélections, il reste encore assez loin du record de la légende Pelé. En effet, le triple vainqueur de la Coupe du Monde est, avec 77 buts en 92 capes, le meilleur buteur de la sélection auriverde. Dans ce classement, il garde la main par rapport à Ronaldo (62 buts) et Romario (55 buts).

A ce rythme, Neymar risque de rattraper à la vitesse grand V Zico, auteur de 48 buts en 71 sélections. En attendant, la star du groupe repris en main par Dunga domine de manière définitive d’illustres joueurs brésiliens, que ce soit Rivaldo (34), Ronaldinho (33), Jairzinho (33) et Ademir (32). Parmi les footballeurs en activité, Kaká et Robinho ont trouvé à 29 reprises le chemin des filets avec le Brésil.

Jusqu’où ira Neymar ? Difficile à dire. Une chose est sûr, après la Coupe du monde raté des Brésiliens à domicile, que l’attaquant n’a pu terminer pour cause de blessure, Neymar est clairement le pilier de sa sélection, qui a fait forte impression face aux Bleus, jeudi soir.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire