Annonces
Publicité
» » » » 1er Mai en plein bouillonnement social: Les...

1er Mai en plein bouillonnement social: Les travailleurs n’ont pas le coeur à la fête

  • Aliou FAMA Aliou FAMA

Le 1er Mai qui célèbre la fête du travail est marqué cette année par une crise multiforme qui secoue tous les secteurs de la vie active. Les travailleurs, en cette journée, s’organisent à travers leurs syndicats et leurs centrales pour défiler, communier et faire part de leurs préoccupations aux populations mais aussi au Chef de l’Etat à qui ils remettent un mémorandum. Mais ce 1er 2015 sera particulier en ce sens que des grèves cycliques et des menaces planent sur tous les secteurs de la vie socioprofessionnelle.

L’école est en crise avec le Grand cadre des syndicats d’enseignants qui en est à son deuxième mois de grève. Le syndicats de agents de santé est entré dans la danse et a commencé à dérouler son plan d’action fait de grèves, de débrayages et de sit in. Les transporteurs regroupés autour des deux grands syndicats de leur corporation menacent de boycotter la gare des baux maraichers.

Il y a de l’électricité dans l’air à la Sénélec où le licenciement de contractuels a fini de mettre le feu au poudre poussant les syndicalistes à dépoussiérer les vieilles revendications tout en réclamant le départ du Dg. La plateforme aéroportuaire est menacée de paralysie par les travailleurs de Sénégal Airlines.

Autant de mouvements d’humeur qui font que les travailleurs n’ont pas tellement le coeur à la fête pour ce 1er mai

Annonces
Annonces

Un commentaire

  • lakha
    01/05/2015 21:29

    Tyson victoire rek lagnou sokhela

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces