PUBLICITÉ

« 12 février 1864 disparaissait le propagateur de l’Islam en Afrique noire, Hadji O. Tall »

Guide religieux avéré, organisateur, stratège et chef de guerre redouté , El Hadji Oumar a mené beaucoup de batailles pour la propagation de l’islam mais également contre l’occupation française.

Le Saint homme qui a passé toute sa vie durant au service de son Créateur, a écrit plus de 200 livres, converti plus 70 rois et créé plus 100 villes.

Avant de disparaître le Cheikh a réussi non seulement à réduire le paganisme mais aussi à résister à l’occupation française. Il sera notamment l’auteur de l’introduction de la Tidianiya au Sénégal et en Afrique de l’Ouest.

Il est fort heureux de constater que l’œuvre de ce panafricaniste a trouvé, à travers sa descendance, un terreau fertile de diffusion.

Digne héritier d’El Hadji Oumar al Foutiyou, Thierno Mouhamadou El Bachir Tall s’est attelé à maintenir intacte la flamme allumée par son grand père, qui n’avait pour seul sacerdoce que de relever l’étendard de l’islam et de l’Afrique.

Paragon de vertu, exemple accompli de droiture, de précellence et de perfection morale, Son Éminence Thierno Mouhamadou El Bachir Tall est la fierté de la confession et de la religion, la fierté de confession et d’intelligence, de sagesse, d’intelligence, de révélation et de sérénité, de bonne moralité, de caractère, de bonté et de bien-être.

En tant que continuateurs et préservateurs du legs de El hadji Oumar, le Khalif général de la famille oumarienne et son fils aîné par leurs activités ont permis de revisiter et de rappeler l’héritage multidimensionnel laissé par le saint homme et propagateur de l’Islam en Afrique de l’Ouest.

Fidèle disciple du Saint homme Thierno Mouhamadou El Bachir Tall, le Bienfaiteur de la famille oumarienne a implanté partout à travers le monde des Dahiras « Konu ». L’objectif principal est d’inculquer la solidarité agissante à ses disciples, enseigner la dimension spirituelle, panafricaniste et universelle de l’homme de Dieu (Cheikh Oumar Al foutiyou) et les appeler à servir Dieu conformément aux recommandations de l’Islam et aux principes de la voie Tidjaniya.

* Barka Ba

Afrique Hadji Oumar Tall
whatsapp 4859
Annonces

(13) commentaires

Matar

Yall na nous ko yall la fayall té Tahall D’où ci bar kemme

Cheikh Gaye

Nous aussi aidons nos vertueux guides à propager dans le monde l’islam pur Ahlul bayt As.

Nitt

Ziar

Babs

Certes il a été un grand combattant qui a propagé l’islam plus par l’épée, dès lors qu’il a même lutté contre des musulmans. Il faut éviter l’ethnocentrisme et essayer de disséquer l’œuvre de nos marabouts. Sans critique aucune œuvre n’est digne d’intérêt. Or, nous rechignons de faire la critique de nos aïeux comme s’ils étaient des dieux. Par exemple cheikh Oumar a écrit dans un de ses livres que quiconque n’est pas tidjiane n’entrera au paradis, ce qui est faux. En effet la tidjiania n’existe que au Sénégal,au Maroc et en Algérie. Même pas un pour cent des musulmans.

    O.seck

    Informez vous avant de faire des erreurs. La tidjianya existe au Mali et en Guinée

    Charya

    montre nous l écriture

Straighttalk

Seydi TALL Woliyal woliyabé TALL Al Foutiyou TALL Ma sha ALLAH!!! Disons-le tout net,
avant toi et après toi, à pied et à cheval pour l’Islam en Afrique, nul ne peut t’égaler!
Parler de lui en personnage historique surestimé?! Non, JAMAIS! on n’en a pas besoin! Al Hamdoulilah

Kadia Mbow

cé ici que dor l-islame tall

Kadia Mbow

@Babs..check n’as jamais dit que si tu nais pas un tidiane que tu ne rentras pas aux paradis il n’as jamais dit ça……epui tu te parlai de dit cé faux…il faux avoir une éducation de base..

Straighttalk

Article très édifiant. Seydi TALL Woliyal woliyabé TALL Al Foutiyou TALL Ma sha ALLAH!!! Disons-le tout net,
avant toi et après toi, à pied et à cheval pour l’Islam en Afrique, nul ne peut t’égaler!
Personnage historique surestimé?! Non, JAMAIS! on n’en a pas besoin! Al Hamdoulilah

O.seck

PERSONNAGE MULTIDIMENSIONNEL. MACHALLAH

Charya

montre nous l écriture

Charya

babs montre nous l’écriture ou il dit qui n’est pas tidjan n’entre pas au patradis

Publier un commentaire